Le Lundi 7 décembre 2009

QuébecEnvironnement

Manifestation sur le climat à l’occasion du Sommet de Copenhague

Contribuez aux manifestations planétaires dans le cadre de la Journée internationale d’action sur le climat

Nouvelles brèves ]

Par Équiterre

À Montréal et à Québec, de nombreux groupes se mobilisent pour souligner l’inaction du gouvernement conservateur de Stephen Harper dans le dossier des changements climatiques. C’est un rendez-vous à Québec et Montréal le samedi 12 décembre à 14h.

Le Sommet de Copenhague aura lieu du 7 au 18 décembre prochain, et c’est à cette occasion que les dirigeants du monde entier devront s’entendre sur les suites à donner au protocole de Kyoto. Pour faire pression sur les décideurs, des citoyens de partout sur la planète organisent divers rassemblements pour faire entendre leur voix et demander qu’un accord ambitieux et contraignant de réduction des émissions de GES soit conclu.

À Montréal et à Québec, de nombreux groupes se mobilisent pour souligner l’inaction du gouvernement conservateur de Stephen Harper dans le dossier des changements climatiques. Les citoyens sont donc conviés à prendre part à une action familiale ayant pour thème Le Père Noël, un réfugié climatique.

Notre environnement immédiat est en danger : il est temps d’AGIR !
Venez avec nous reconstituer la banquise et formuler votre vœu au Père Noël pour l’avenir de la planète.

Où ?

À Québec : Carré D’Youville
À Montréal : Carré Philips (métro Square Victoria)

Quand ?

Samedi le 12 décembre à 14h.

Un commentaire à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 OrangeOrange Le 7 décembre 2009 à 12h34

    Bins des mails hackés du CRU, légèreté des méthodes du GIEC : un coup de froid sur Copenhague ?

    C’est la question posée sur le portail suisse Pnyx.com

    Après des années de montée en puissance des alertes aux accents apocalyptiques du GIEC quant au réchauffement climatique et à l’heure où s’ouvre un sommet exceptionnel, tant par sa taille (192 pays) -, que par ses enjeux (rien de moins que le modèle de gestion des activités humaines pour la survie de la planète) un grain de sable va t’il gripper cet immense évènement ?

    Il y a deux semaines, des hackers ont publié des milliers de courriels et documents échangés entre des climatologues du Climat Research Unit (CRU) et leurs homologues du monde entier, dans le cadre de leurs travaux pour le GIEC. Ces données révèlent que ces climatologues estiment que leurs propres travaux ne sont pas concluants, discutent de la manière de dissimuler des désaccords entre eux afin de présenter une position “unifiée” du changement climatique, etc. Leur authenticité a été confirmée et Phil Jones, le directeur du CRU, a démissionné. Le Met Office (principal organisme de la science du changement climatique sur laquelle l’ONU repose son appréciation sur le réchauffement) a admis que la confiance du public, sur la réalité scientifique des causes anthropiques du réchauffement global, a été bouleversée par cette publication et prévoit de réexaminer les 160 ans de données sur la température. La nouvelle analyse des données prendra trois ans.

    La question posée sur Pnyx: http://www.pnyx.com/fr_fr/sondage/449 porte sur l’éventuelle influence que vont avoir ces révélations sur les débats de Copenhague et, en relançant le débat, permet d’observer dans le détail les méthodologies déployées par les scientifiques du CRU, en donnant accès à l’ensemble des documents à l’origine de ce qu’il faut désormais appeler le “Climategate”, la confusion des genres, entre science, idéologie et politique !

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Équiterre

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 12 articles

Profil: Équiterre contribue à bâtir un mouvement citoyen en prônant des choix individuels et collectifs, écologiques et socialement équitables au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 163 a été rédigé par Équiterre il y a 4 ans et 4 mois, le Lundi 7 décembre 2009.

Il y a un commentaire suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Nouvelles brèves, Québec, Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2009: Nathalie Elgrably, l’écolocratie, et l’art de ne pas avoir peur du ridicule Voici ce que j'ai écrit à Nathalie Elgrably en réponse à son article dans le Journal de Montéal paru le [...]

2009: La tuerie de la Polytechnique 14 femmes assassinées le 6 décembre 1989; des meurtres visant directement les femmes. Certains vous diront: "Pas encore cette tuerie-là! [...]

2009: Télé-Québec et le financement des partis politiques Pourquoi les partis politiques ont-ils besoin de financement? Pour payer les frais relatifs à leur administration courante, à la diffusion de [...]

2009: Pour que la voix du Québec soit entendue sur la scène internationale « Le premier ministre Stephen Harper n’a pas respecté sa promesse exprimée à Québec, en décembre 2005, de permettre au [...]

2009: État d’avancement du projet de Train de l’Est Le député de Verchères et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Stéphane Bergeron, et le député de Terrebonne, [...]

Publiez un article sur Amériquébec

Sondage

Le 4 septembre prochain, pour qui voterez-vous?

Voir les résultats

Archives des sondages