Le Lundi 23 novembre 2009

QuébecEnvironnement

Mise en réserve de l’île Charron – Parc national des Îles-de-Boucherville

La ministre Line Beauchamp se cache et prolonge en catimini la mise en réserve de l’Île Charron

Par Parti Québécois

La décision de la ministre Beauchamp de reporter de deux ans l’annexion de l’île Charron au parc national des Îles-de-Boucherville est inacceptable. Elle choisit délibérément d’ignorer le point de vue des citoyennes et citoyens qui refusent depuis plus de vingt ans que l’île Charron devienne une deuxième Île‑des-Sœurs.

La députée de Taillon, Marie Malavoy, la députée de Marguerite‑d’Youville, Monique Richard, et le député de Berthier et porte-parole en matière de tourisme, de faune et de parcs, André Villeneuve, sont choqués d’apprendre que la ministre de l’Environnement, Line Beauchamp, a décidé, en catimini, de prolonger la mise en réserve de l’île Charron. « À l’évidence, la ministre Beauchamp nous prouve qu’elle a manqué de leadership et qu’elle s’est traînée les pieds depuis deux ans », ont affirmé les députés.

En prolongeant à quatre ans la mise en réserve, la ministre Beauchamp donne ainsi raison au promoteur qui, dès le lendemain de l’annonce il y a deux ans, déclarait que le geste du gouvernement libéral entraînerait une hausse de la valeur du terrain. « D’ici deux ans, le terrain vaudra encore plus cher », affirmait le promoteur Luc Poirier au Journal de Montréal.

« Cette deuxième mise en réserve de l’île Charron a pour effet de favoriser le promoteur et de mobiliser les fonctionnaires sur une plus longue période. Sauf la ministre Beauchamp, tout le monde sait que ce sont les contribuables du Québec qui paieront pour la lenteur de la ministre », a ajouté la députée de Taillon.

Le 4 octobre dernier, les trois députés réclamaient de la ministre Beauchamp qu’elle s’active et qu’elle règle ce dossier avant la date de fin de la mise en réserve. Depuis les six dernières semaines, la ministre est muette et refuse de communiquer elle-même sa décision publiquement. « Au printemps dernier, Line Beauchamp affirmait en commission parlementaire qu’elle avait la ferme intention de régler le dossier à l’intérieur de la période prescrite. Elle évoquait même la possibilité d’une expropriation. Pourquoi aujourd’hui fait-elle marche arrière et veut-elle encore s’acheter du temps ? », se questionne le député de Berthier, André Villeneuve.

« La décision de la ministre Beauchamp de reporter de deux ans l’annexion de l’île Charron au parc national des Îles-de-Boucherville est inacceptable. Elle avait tous les outils en main pour régler ce dossier avant le 18 novembre 2009. Aujourd’hui, elle choisit délibérément d’ignorer le point de vue des citoyennes et citoyens qui refusent depuis plus de vingt ans que l’île Charron devienne une deuxième Île‑des-Sœurs. La ministre de l’Environnement manque à son devoir de protection des espaces verts fréquentés par plus de 250 000 familles annuellement », signale Monique Richard.

Dans l’intérêt collectif et des usagers du parc national des Îles-de-Boucherville et des contribuables du Québec, les députés Marie Malavoy, Monique Richard et André Villeneuve exigent de la ministre la conclusion des négociations rapidement avec le promoteur immobilier ou qu’elle procède à l’expropriation et qu’elle n’attende pas, encore une fois, deux ans pour agir.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois
Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 438 a été rédigé par Parti Québécois il y a 4 ans et 9 mois, le Lundi 23 novembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Environnement.

Les mots clés associés à celui-ci sont , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Affichez votre ecoeurement.com n’est plus J’ai pris la décision de cesser les opérations du site www.ecoeurement.com vu l’ampleur qu’a pris dernièrement dans les médias l’affichage dans [...]

2009: Coupable d’être honnête: un dénonciateur laissé pour compte par le système Bonjour M. le Ministre, Je suis l'épouse et mère de famille trois enfants étudiants en médecine, en droit et en génie. [...]

2009: Le poids politique du Québec pourrait s’amenuiser Un projet de loi modifiant la carte électorale canadienne serait en préparation. Ce projet ferait passer de 308 à 342 [...]

2009: La langue française et les partis politiques C’est avec grand intérêt que le Mouvement Montréal français, la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréalet Impératif français ont observé les débats [...]

2009: Services ambulanciers en région La députée de Mirabel, Denise Beaudoin, a déposé à l’Assemblée nationale une pétition visant à appuyer les paramédics dans leurs [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages