Le Lundi 9 novembre 2009

ÉconomieQuébec

Hydro-Québec provoque des pertes d’emplois au Québec

Et le gouvernement Charest ne fait rien...

Par Parti Québécois

Hydro-Québec se fait complice de la perte d’emplois au Québec en certifiant des usines de câblage à l’extérieur du Québec. Cela se fait sous l’œil passif du gouvernement Charest qui laisse les choses aller et refuse d’intervenir, en ne faisant rien pour empêcher cette situation.

Le député de Prévost, Gilles Robert, et le député de Saint-Jean, Dave Turcotte, dénoncent le double langage de la ministre des Ressources naturelles du Québec, Nathalie Normandeau, qui prétend qu’Hydro‑Québec achète québécois alors que dans les faits, la société d’État refuse de poursuivre sa relation d’affaires avec des usines québécoises de câblage.

« Ça fait des semaines que l’on questionne le gouvernement Charest pour le conscientiser au fait que des usines de câblage au Québec sont fermées ou menacées de fermeture parce qu’Hydro‑Québec cherche à s’approvisionner dorénavant ailleurs, en Ontario et aux États-Unis notamment. Encore aujourd’hui, la ministre Normandeau fait fi de la préoccupation réelle des travailleurs qui ont perdu ou qui risquent de perdre leur emploi si rien n’est fait », a indiqué le député de Prévost, Gilles Robert.

Il a d’ailleurs signalé à la ministre Normandeau, à l’Assemblée nationale aujourd’hui, que des représentants d’Hydro-Québec et des dirigeants de la compagnie de l’usine General Cable de l’Illinois se sont rencontrés il y a quelques jours afin de lui accorder une certification lui permettant d’approvisionner Hydro-Québec.

Pour sa part, le député de Saint-Jean, Dave Turcotte, estime que le gouvernement Charest cherche à se déresponsabiliser en négligeant les travailleurs qui sont inquiets, avec justesse, des gestes que pose la société d’État. « Hydro-Québec est en processus de certifier de façon permanente deux usines de la compagnie Prysmian, localisées en Caroline du Sud et en Ontario. Ce n’est certainement pas une façon d’acheter québécois et d’encourager l’économie du Québec et la main-d’œuvre qualifiée que nous avons ici », a vivement déploré Dave Turcotte.

La chef de l’opposition officielle appuie les travailleurs

Ce matin, devant l’Assemblée nationale, la députée de Charlevoix et chef de l’opposition officielle, Pauline Marois, accompagnée des députés Dave Turcotte, Gilles Robert et d’autres députés du Parti Québécois, a rencontré plus de 150 travailleurs de l’industrie du câble au Québec.

Rappelons que les trois principales compagnies de câbles (Nexans, Prysmian, General Cable) sont déjà aux prises avec les conséquences des actes de la société d’État. Nexans, située à Québec, a fermé ses portes il y a quelques mois. Prysmian de Saint‑Jean‑sur‑Richelieu pourrait fermer définitivement ses portes sous peu et General Cable, qui possède une usine à La Malbaie et à Saint-Jérôme, fermera temporairement son usine des Laurentides pour une période indéterminée.

« Hydro-Québec se fait complice de la perte d’emplois au Québec en certifiant des usines à l’extérieur du Québec. Cela se fait sous l’œil passif du gouvernement Charest qui laisse les choses aller et refuse d’intervenir, en ne faisant rien pour empêcher cette situation. Comment croire la ministre Normandeau qui prétend qu’Hydro-Québec a une politique d’achat québécois ? », a conclu la chef de l’opposition officielle, Pauline Marois.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois
Éric Gamache

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 442 a été rédigé par Parti Québécois il y a 4 ans et 5 mois, le Lundi 9 novembre 2009.

L'article n'a aucun commentaire. Soyez le premier à vous prononcer sur ce sujet. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Économie.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: Option nationale ou pas? La question se pose! Telle est la question que se posent plusieurs militants parmi les indépendantistes motivés depuis que Jean-Martin Aussant a annoncé la [...]

2009: Le désaveu de la loi 101 La Cour suprême du Canada vient d’invalider la loi 104, adoptée unanimement par l’Assemblée Nationale en 2002 qui visait à [...]

2009: Projet de loi du Bloc pour une réforme complète de l’assurance-emploi Le projet de loi C-308, déposé par le porte-parole du Bloc Québécois en matière de ressources humaines et développement social [...]

2009: Le PQ souligne le dévouement des proches aidants À l’occasion de la Semaine des proches aidants, la députée de Crémazie et porte-parole de l’opposition officielle en matière d’aînés, [...]

2008: Pourquoi Obama n’est pas une femme noire? Lendemains de veille Obamienne Sont-ce les jours suivants une veille Obamienne exaltante, ces jours où l’excitation juvénile tombée nous livrerait corps [...]

Publiez un article sur Amériquébec

Sondage

Le 4 septembre prochain, pour qui voterez-vous?

Voir les résultats

Archives des sondages