Le mercredi 7 octobre 2009

PolitiqueQuébec

Jean Charest préfère Ottawa aux Québécois

Charest dévoile son vrai visage...

Par Parti Québécois

Plutôt que de faire une bataille en règle avec Ottawa afin d’aller chercher au moins 8 milliards de dollars pour divers comptes en souffrance que le gouvernement fédéral refuse de régler, Jean Charest fait le choix de piger dans la poche des Québécois. Le vrai Jean Charest se dévoile: il préfère Ottawa aux Québécois.

Les temps sont durs, la crise économique ne s’est pas entièrement résorbée, quoiqu’en disent les libéraux. Avant d’imposer davantage de taxes et de tarifs aux Québécois, une solution existe ! Aller chercher les 8 milliards de dollars qu’Ottawa doit au Québec.

C’est de toute évidence ce que souhaite le Parti Québécois, qui réclame des actions déterminées et musclées face à Ottawa. En ce sens, le député de Nicolet-Yamaska, Jean-Martin Aussant, par ailleurs porte-parole de l’opposition officielle en matière d’institutions financières et en matière de commerce international, a déposé une motion hier en à l’Assemblée nationale pour :

« Que l’Assemblée nationale exige du gouvernement du Québec qu’il récupère les 8 milliards du gouvernement fédéral avant d’envisager des hausses de tarifs généralisées affectant les Québécois et les Québécoises ».

Après avoir reporté le vote à aujourd’hui, les libéraux ont finalement voté contre la motion.

« Plutôt que de faire une bataille en règle avec Ottawa afin d’aller chercher au moins 8 milliards de dollars pour divers comptes en souffrance que le gouvernement fédéral refuse de régler, Jean Charest fait le choix de piger dans la poche des Québécois. Le vrai Jean Charest se dévoile : il préfère Ottawa aux Québécois », a dénoncé Pauline Marois.

La chef du Parti Québécois reproche au premier ministre du Québec d’avoir littéralement abandonné le Québec en refusant de s’associer à la motion. « En refusant de voter pour cette motion qui aurait fait l’unanimité à l’Assemblée nationale, Jean Charest vient de mettre à la poubelle le peu de rapport de force qui lui restait. Sans le savoir, il vient aussi de confirmer que le dernier budget de Monique Jérôme-Forget ne vaut rien puisqu’il renfermait des résultats que le Québec escomptait obtenir d’Ottawa au cours de l’année. Cela ne tient plus aujourd’hui », a-t-elle ajouté.

Pauline Marois a aussi rappelé que la page G-23 du dernier budget renferme une réalité que le premier ministre Charest veut cacher aux Québécois : « (…) Depuis 10 ans, les trois provinces qui ont le plus bénéficié de la hausse des transferts fédéraux sont l’Ontario, l’Alberta et la Colombie‑Britannique ».

De la bouillie pour les chats

Pis encore, le ministre des Finances, Raymond Bachand, s’est discrédité en affirmant que les demandes financières du Québec auprès d’Ottawa sont de la bouillie pour les chats.

« Comment pourra-t-il être pris au sérieux auprès de son homologue fédéral ? Comment peut-il s’attendre à ce que les Québécois obtiennent ce qui leur est dû s’il n’y croit pas lui-même et ne fait pas les efforts ? Raymond Bachand protège Ottawa plutôt que les Québécois », a soutenu M. Aussant.

Pour l’opposition officielle, le fait de réclamer au gouvernement fédéral qu’il paie les 8 milliards de dollars qu’il doit au Québec n’est pas une question de chicane, comme l’interprète le gouvernement libéral, mais relève du gros bon sens. « Il s’agit de corriger l’injustice du gouvernement fédéral pratiquée à l’endroit du Québec. On ne demande pas de cadeau à Ottawa, on demande notre argent. Point », a conclu Jean-Martin Aussant.

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Victorserge0 Le 7 octobre 2009 à 3h10

    on bon français on nomme cela une CRAPULE

  2. 2 Bernard Chayer Le 7 octobre 2009 à 8h13

    En le traitant de crapule, t’es gentil !

  3. 3 Jean-Pierre Plourde Le 7 octobre 2009 à 19h50

    Nous avons introduit le loup dans la bergerie. Je le crie sur les toits à me rompre les poumons depuis des années.

    Ce n’est que le commencement, lire mon texte sur bourassa qui suit, Charest a rompu tous ses engagements envers nous. Non seulement il n’a pas respecté ses promesses mais il s’acharne à réaliser l’inverse.

    Toutes nos institutions sont gérées d’Ottawa, Hydro, Caisse de Dépôt, M. Charest est un prête nom, une marionette parachuté d’Ottawa pour nous arnaquer.

    La lecture du tome 1 du Livre noir du Canada Anglais, allumerait toute personne qui se donnerait la peine de le lire.

    Ce pays nous fait la guerre et personne au Québec n’est au courant, sauf M. Charest et ses sbires.

    La lecture de mes écrits vous en dira plus.

    La solution relève des citoyens eux-mêmes, à condition de conserver notre majorité dont l’inverse est la priorité no. 1 de M. Charest, voir entre autre mon texte, Montréal le traité de l’approche commune va te faire mal, sur ameriquebec et, Vivre libre ou disparaître sur saglacweb.com

    Jean-Pierre Plourde.

  4. 4 Serge Le 9 octobre 2009 à 16h19

    Le vrai Jean Charest se dévoile : il préfère Ottawa aux Québécois », a dénoncé Pauline Marois…

    Comment ça ?… Qui ne sait pas encore de John Charest est toujours et encore le «sauveur» de l’unité canadienne ?… La première chose qu’il a fait en arrivant à l’ANQ en mai 2003 c’est… De réintroduire et déployer partout son drapeau, le drapeau de l’anglo canadian. Pis ?…

    Mais le plus rigolo, en ce moment, est sans doute tout ce que les journalistes et le député Aussant ne vous disent pas. C’est que… Un petit coup d’oeil aux états financiers du ouèrnement du Québec révèle que les impôt des particuliers ont augmentés de 16% ou 2,5 G depuis que les libéraux sont au gouvernement, depuis avril 2003 à 2009.

    Et là, tous parlent des hausses des tarifs, seulement. Eh eh eh… Quelle fabuleuse arnaque libératiste, que même les journalistes ne se sont pas rendu compte.
    sp

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Québec Web Express

Fiche de l'article

Cet article de 495 a été rédigé par Parti Québécois il y a 8 ans et 0 mois, le mercredi 7 octobre 2009.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Politique, Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Une fenêtre historique pour relancer la souveraineté du Québec À la base étant un militant indépendantiste, il devient pour moi clair et responsable de s’activer quand j’entrevois un contexte pouvant [...]

2010: Force Québec: Diversion n’est pas division Il faut comprendre une chose. Si les adversaires de l’indépendance cherchent à l’heure actuelle autant à diviser les indépendantistes, c’est [...]

2010: Contrat du renouvellement des wagons du métro de Montréal Le député de Gouin et porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports, Nicolas Girard, accueille avec prudence l’annonce faite [...]

2010: Pierre Foglia, enculeur de l’indépendance ! Foglia, enculeur de l’indépendance ! « Et puis, Laporte est mort. Et l'indépendance aussi. » — Foglia Voilà sa conclusion à un [...]

2010: Québec obtient le Forum universel des cultures avec Amman Le maire de Québec, M. Régis Labeaume, est heureux d’annoncer l’obtention du Ve Forum universel des cultures en 2016, conjointement [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages