Le Dimanche 23 août 2009

QuébecPolitique

À quand le congédiement de Thierry Vandal?

Les dons aux collèges privés sont simplement la goutte qui fait déborder le vase

Par Parti Québécois

Cette semaine dans l’actualité, après l’indécision chronique du ministre de la Santé sur le dossier de la loi 34, un autre dossier dans lequel le gouvernement Charest traîne de la patte: le manque de jugement de Thierry Vandal.

En effet, il y a des mois que le président-directeur général d’Hydro-Québec commet erreur sur erreur, lui aussi. En entrevue à La Presse, Pauline Marois a rappelé les faits que certains ont déjà oubliés. « M. Vandal exécute une série de faux pas, dit la chef de l’opposition officielle. Il a participé à une publicité de la Banque Nationale, comme si l’État prenait fait et cause pour une institution financière au détriment d’une autre. Il a quand même une fonction publique, cet homme-là! »

« Puis il y a eu l’histoire des factures: Hydro a modifié ses systèmes informatiques, si bien que des citoyens ont été lourdement pénalisés parce que leurs comptes ont augmenté brusquement. Hydro aurait dû assumer une partie des conséquences, mais non. Et rappelons-nous son plan stratégique: le gouvernement a retourné M. Vandal faire ses devoirs. Enfin, il y a ces dons injustifiables aux collèges privés. Alors là, je me dis que ça commence à faire. »

Ainsi, les dons aux collèges privés sont simplement la goutte qui fait déborder le vase, l’élément qui confirme le manque de jugement de Thierry Vandal.

D’ailleurs, le Parti Québécois a n’a pas attendu que soient révélés l’existence des dons au Collège Jean-de-Brébeuf (où a étudié M. Vandal), au Séminaire de Sherbrooke (où a étudié le premier ministre Jean Charest) et à plusieurs autres écoles privées, ainsi qu’au Conference Board du Canada, pour réclamer la démission de Thierry Vandal. Dès le lendemain de la découverte du don au Collège Notre-Dame, le Parti Québécois sévissait.

D’ailleurs, Jean Charest est toujours muet sur la question. Seule sa ministre des Ressources naturelles, Nathalie Normandeau, s’est exprimée publiquement en demandant que soit révisée la politique d’attribution des dons et en réaffirmant la confiance du gouvernement à l’endroit du PDG d’Hydro-Québec. Un manque de poigne navrant…

Somme toute, il ne s’agit pas d’effacer des années de services à l’État québécois, mais plutôt de ne pas oublier que malgré ces années de service, les abus ne doivent jamais être tolérés.

3 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Philippe Giroul Le 24 août 2009 à 11h18

    Le plus grand faux pas de Thierry Vandal : l’annonce du projet de reconstruction de la centrale nucléaire de Gentilly-2 (19 août 2008)
    Coût pour les contribuables: 1,9 milliards selon H-Q. Jusqu’à 10 milliards selon des études bien documentées de spécialistes prudents.

    Lette d”opinion parue dans Le Soleil de dimanche 23 aoÛt

    Un autre pardon en vue pour Hydro-Québec ?

    Madame la Ministre Normandeau a pardonné généreusement l’écart de conduite de 250 000 $ du PDG d’Hydro-Québec et de son conseil d’administration. Ce ne sont là que des peccadilles extravagantes à absoudre.
    Mais Madame Normandeau va-t-elle disculper ces mêmes instigateurs qui se sont lancés têtes baissées dans le projet très risqué qu’est la reconstruction du réacteur nucléaire de Gentilly-2. Ce projet de nucléocrates aventureux va coûter à la société québécoise près de 10 milliards selon des analyses prudentes élaborées par des spécialistes bien avertis. En plus de vouloir léguer 3000 tonnes supplémentaires de déchets radioactifs aux futures générations, la santé des travailleurs et des populations environnantes est en cause ici.
    Il est urgent que Madame Normandeau sorte sa tête du sable et se réveille en exigeant que son gouvernement arrête cette folie catastrophique en tournant le dos au consortium nucléaire chancelant qui sévit en Ontario.
    La majorité des citoyens veulent le développement des énergies renouvelables et surtout pas le renouvellement de productions quotidiennes de radionucléïdes dangereux pour la santé.

    Philippe Giroul
    Trois-Rivières, le 21 août 2009.

  2. 2 Christian Le 9 septembre 2009 à 16h52

    Réclamer la démission du président d’HQ parce que la société, qui possède un comité pour l’attribution des commandites, aurait choisit des collèges privés et autres peccadilles, dénote la petitesse d’esprit, la saveur néocastriste et la pipolisation maladive qui caractérise le PQ, depuis que Pauline Marois s’est accaparée ce poste de direction.

    D’ailleurs, la réponse à cette façon abrutissante de faire de la politique socialiste et de prendre les électeurs pour des pantins, se trouve dans le dernier sondage de popularité du PM Charest et son gouvernement.

    Le PQ et Mme Marois stagnent, ne vont nulle part et ne servent absolument à rien d’utile depuis la réélection de décembre 2008. Ça, c’est évident.

    Une réponse bien simple et claire à ce genre de réclamation de démission, fondée sur la personnalisation et le vedettariat serait… « Foutez-nous la paix ! ».

    On en a assez des politiciens qui nous prennent pour des abrutis, comme ça.
    ch

  3. 3 Jean Claude Pomerleau Le 10 septembre 2009 à 17h27

    Charest VANDAL ISE notre État.

    Thiery Vandal est au centre d’une manœuvre qui aura permis au libéraux de faire main basse sur notre pétrole et notre gas:

    http://www.vigile.net/Les-Liberaux-font-mains-basses-sur

    JCPomerleau

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Parti Québécois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 582 articles

Profil: Le mouvement du Parti Québécois promeut la souveraineté, le progrès social et la promotion du français au Québec.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 329 a été rédigé par Parti Québécois il y a 5 ans et 1 mois, le Dimanche 23 août 2009.

Il y a 3 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2011: L’union des forces indépendantistes… LA VRAIE! Dimanche se déroulait la toute première réunion qui annonçait l'arrivée du Nouveau Mouvement pour le Québec (NMQ). Ce qui est [...]

2011: Les indépendantistes doivent refaire l’unité pour relancer l’option de l’indépendance Le sondage Léger-Marketing dont nous gratifie le Journal de Montréal ce matin constitue une sanction du manque de leadership, de [...]

2011: Décès de Jack Layton C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris aujourd'hui le décès du chef du Nouveau Parti Démocratique, Jack Layton, [...]

2011: Libye: fin de l’ère Kadhafi La bataille de Tripoli est toujours en cours mais déjà les rebelles ont proclamé révolue l'ère du régime de Mouammar [...]

2011: Mort de Jack Layton: Équiterre offre ses condoléances à ses proches Équiterre est profondément attristé par le décès de M. Jack Layton, qui a lutté avec courage et détermination contre la [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages