Le Mardi 3 février 2009

PolitiqueQuébec

Reconstitution de 1759: Y’a toujours bien des osties de limites!

Yeux chastes, s'abstenir!

Par RRQ

Faire un party de cul pour attirer des touristes sur les plaines d’Abraham, eux qui iront y manger des frites, tout en observant une bande de zigotos reconstituer la défaite cuisante des Français et des Canadiens de 1759, c’est une idée de cons, d’épais, d’idiots. Me semble que c’est simple à comprendre.

Le droit de résister est le moteur du développement historique de la liberté, le droit et le devoir de la désobéissance civile étant exercé comme force potentiellement légitime et libératrice.

- Herbert Marcuse

Non, mais, quelqu’un pourrait me dire jusqu’où iront l’innocenterie et l’imbécillité de certains?!

Me semble que c’est pourtant pas dur à comprendre calvaire! Faire un party de cul pour attirer des touristes sur les plaines d’Abraham, eux qui iront y manger des frites, voire même des poutines en buvant bien sûr de bons pepsi, tout en observant une bande de zigotos, des soldats de plomb en culotte courte, reconstituer la défaite cuisante des Français et des Canadiens de 1759, c’est une idée de cons, d’épais, d’idiots. Me semble que c’est simple à comprendre. Que même un enfant de 10 ans pourrait saisir toute l’épaisserie qu’il y a à remuer des fers dans les plaies du peuple québécois qui ne sont pas encore cicatrisées et qui ne le seront pas tant qu’il demeurera soumis à un système politique qu’il ne contrôle pas et qu’il influence de moins en moins. Me semble que c’est très clair. Faudrait-il que je fasse en plus un dessin!?!

Partant de là, personne au Québec ne devrait défendre la reconstitution de 1759. Personne, personne, personne! Et ça, pour les étourdis qui ont manqué d’oxygène à la naissance, ça veut dire personne.

Et pourtant, des caves qui cherchent du positif dans ce projet et qui – c’est ça qui est le pire – en trouvent dans leurs petites têtes de moineau, il y en a plusieurs! Je ne peux tout simplement pas comprendre qu’un député du Québec – Éric Caire pour ne pas le nommer –, a trouvé le moyen de dire que ceux qui s’opposaient à cette reconstitution humiliante organisée par un organisme fédéral tout aussi propagandiste qu’arrogant, organisme qui a mouillé dans les commandites, étaient des colonisés.

Non content d’avoir fait une première fois la preuve qu’il ne comprenait ni du cul ni de la tête, Caire en a rajouté une couche en affirmant que des touristes visitaient à chaque année Dachau et que, par conséquent, on pouvait inviter les touristes à venir rigoler avec nous en contemplant une reconstitution de la défaite ultime des Français en Amérique! Est-ce moi qui rêve ou il faut être complètement taré pour tenir, sans gêne aucune, un tel discours!

Il est vrai que l’Action démocratique du Québec n’a pas très souvent fait la preuve qu’elle était administrée par des gens bien pourvus en neurones. Du twit animateur d’émission de chasse et pêche, en passant par le commis de dépanneur, sans oublier bien sûr le pittoresque Robert Deschamps, lui qui voulait enlever les accents sur « Québec » et « Québécois » afin de faciliter la tâche aux jeunes illettrés de l’ADQ lorsqu’ils avaient à z’écrire ces mots, tout en se rendant au chef déchu Mario Dumont, tout ce parti, c’est l’évidence même, a toujours carburé à la bêtise. Et on en a une nouvelle preuve ici! Heureusement que l’ADQ est en train de rejoindre le Parti de la loi naturelle en termes d’appuis populaires. Encore un peu, et on sera enfin débarrassé de cette formation de déficients du casque! Patientons mes amis, patientons, ça s’en vient!

Mais il y a d’autres acteurs politiques qui ont amplement fait la preuve qu’ils étaient des troufignons de première. En particulier ceux qui espèrent se vautrer comme de malodorants porcelets dans les dollars que produira peut-être – ça dépend si les hot-dogs seront bons et si l’animateur de foule fera bien sa job! – la reconstitution de 1759. Vous l’avez déjà deviné, je parle du gros Elvis Gratton en chef de Québec – le maire Labeaume pour ne pas le nommer. Ce mongole se vante depuis des jours, et ce, sur toutes les tribunes, que, lui, le grand « mairisime » de Québec-qu’il-transformerait-en-simple-bourgade-provinciale-si-cela-attirait-les-touristes en-quête-de-pittoresque sera de la fête!

Ce maire-tartuffe (on le verrait bien davantage à la tête d’une chambre de commerce que de la Capitale nationale de l’Amérique française) n’en a rien à foutre de notre devise nationale qui est bien sûr « Je me souviens ». Lui, le bozo de l’hôtel de ville, il remplacerait sans problème cette devise par une formule toute grattonienne : « tout pour une piastre ». Ce n’est pas un maire qui dirige actuellement Québec, mais une putain! Bordel qu’on s’ennuie de Jean-Paul L’Allier!

Et que dire de l’écervelée conservatrice – Josée Verner pour ne pas la nommer- qui parlotte au nom de Québec à la Chambre des communes? Rien, elle n’en vaut décidément pas la peine, à part peut-être ceci : si elle veut baver et provoquer le peuple québécois, elle finira bien par le rencontrer sur son chemin! Et elle a beau penser le contraire dans son cerveau deux watts, mais il est clair qu’elle n’aura pas le dessus! Le chien mordu mordra le temps venu dit la formidable formule…

Malheureusement, l’épaisserie dépasse les cadres de la seule moribonde ADQ, de l’hôtel de ville-chambre de commerce de Québec et du colonialiste Parti conservateur. La débilerie mentale est aussi devenue, depuis quelques années, la marque de commerce des maudites radios-poubelles de Québec. Il n’y a pas si longtemps, un ti-coune à calotte riait des totons d’une miss météo sur les ondes de CHOI 98,1. Cela a alimenté son « discours » des années durant (fallait-il être en mal d’imagination pas rien qu’à peu près pour n’avoir rien d’autre à dire)!

Aujourd’hui, c’est encore pire! On ne rigole plus en prenant prétexte des caractéristiques mammaires des gens sur les ondes de ces stations. Non pas! En 2009, on y collabore plutôt, et ce, dans le sens le plus abject du terme, avec le colonialiste canadien pour enterrer définitivement le nationalisme québécois et le peuple qui va avec! Sur les ondes du FM 93,3 par exemple, on se livre depuis quelques jours à une véritable opération de défense de l’écoeuranterie qu’est le projet de reconstitution de 1759.

Ceux qui ne partagent pas le point de vue ô combien éclairé de ces stations sont décrits par le petit remplaçant de Jeff Fillion – Sylvain Bouchard pour ne pas le nommer – et par le Jabba le hutt des ondes de la Capitale nationale – Martin Pouliot pour ne pas le nommer – comme des maudits Montréalais séparatistes qui sont jaloux des succès de Québec! Faudrait peut-être expliquer à ces deux petits cerveaux que l’histoire du peuple québécois – ce qui comprend les événements de 1759 – ça n’appartient pas en exclusivité aux gens de Québec; ça appartient à toutes les forces vives de la nation québécoise; à tous ceux qui vivent ici, de Montréal à la Gaspésie (d’où je suis, quoi qu’en dise le désinformateur Bouchard) en passant par le Saguenay, l’Abitibi, l’Estrie, l’Outaouais, etc.

Alors s.v.p. messieurs des radios-poubelles, vos gueules! Et cessez de toujours vous en prendre aux individus dans leur dos. Car ce faisant, vous prouvez encore un peu plus chaque jour qui passe que vous êtes petits, mesquins, hypocrites, mais surtout faibles, couards et trous-du-cul!

On pourrait se dire qu’il n’y a rien d’autre à attendre de stations de radio aussi merdiques! Que l’étiquette « poubelle » leur convient très bien et qu’on n’a qu’à faire comme si elles n’existaient pas. Le problème est qu’il n’y a pas que CHOI ou FM 93,3 qui oeuvrent quotidiennement au démantèlement du Québec français. Il est clair que ces radios sont appuyées dans cette fourbe mission par le grandissime (dans le sens de gros et lourd, et non pas d’excellent bien sûr) groupe de presse qu’est Gesca. L’imbécile éditorialiste de La Presse – André Pratte – le-mercenaire pour ne pas le nommer – s’évertue depuis quelques jours à convaincre ses lecteurs que c’est une très bonne idée de faire un gros party sur les plaines pour célébrer 1759 car ça diffusera efficacement le savoir historique!

Ce bouffon-qui-ne-sait-faire-rire-mais-qui-y-parvient-quand-même n’a pas encore compris dans sa tête de poulet qu’il n’y a rien à tirer en termes d’enseignements historiques d’un événement qui ne pourra faire autrement que d’évacuer quasi complètement les mises en contexte qui elles seules permettent de comprendre les épisodes du passé. Il n’a pas compris… ou ne serait-ce pas plutôt qu’il feint de ne pas comprendre pour ainsi mieux nous endormir! Poser la question c’est y répondre! Après tout, sa tâche c’est de « propagander » pour son grand maître ultra fédéraliste : Paul Desmarais.

Le problème c’est que tout le monde au Québec semble accepter qu’il en aille toujours ainsi. À chaque nouveau jour qui se lève, on laisse tous les André Pratte et les animateurs de radio poubelle vomirent en toute impunité sur le Québec. Je sais bien, nous sommes dans une société de droits, on ne peut donc pas, sans en payer les conséquences, leur casser tout simplement la gueule quand on les croise dans la rue, de façon à les faire enfin taire. Mais on pourrait au moins, dès qu’on les rencontre, les engueuler, les insulter, leur recracher à la gueule les insanités qu’ils diffusent avec grand bonheur sur le peuple québécois! Si à chaque fois qu’ils sortaient de leurs repères de propagande fédéraliste, ils étaient accueillis par des Québécois en colère, peut-être qu’ils finiraient par fermer le trou puant qui leur sert de bouche!

Mais est-ce que les choses peuvent ainsi changer drastiquement du jour au lendemain? Est-ce qu’un peuple qui subit tout sans rechigner depuis des lustres peut, instantanément, devenir belliqueux et désireux de repousser fermement ceux qui lui mangent la laine sur le dos depuis trop longtemps? À venir jusqu’à hier ou avant-hier, en fait, jusqu’à ce que l’arrogante Commission des champs de bataille nationaux affirme vouloir aller de l’avant avec la reconstitution de 1759, je croyais que non. Mais en considérant la réaction des Québécois, dont la très grande majorité sont choqués par ce projet canadien devant se tenir sur les plaines d’Abraham que le fédéral nous a usurpées voilà un siècle de cela, je ne le crois plus. Je suis aujourd’hui persuadé que la témérité et l’arrogance dont les gens d’en face font preuve dans le présent dossier, ils les payeront chèrement.

L’été prochain, je suis convaincu que les Québécois empêcheront les fédéraux de se moquer d’eux en faisant un party avec notre défaite de 1759, party que nos taxes et impôts serviront à financer! Tous ensemble, dans quelques mois, nous formerons la masse qui empêchera cette bouffonnerie de propagande d’avoir lieu! Et une fois si bien lancés, qui sait ce que nous parviendrons à faire ensuite…

14 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Richard Le 3 février 2009 à 3h50

    Il s’agit d’une reconstitution d’une bataille de la guerre entre français et anglais, non pas d’une guerre entre québécois francophones et canadiens anglophones. Je te suggère de lire ça : http://www.ameriquebec.net/actualites/2009/02/03-the-battle-of-plains-of-abahams-en-francais.qc

    En passant plusieurs de tes commentaires sont hors sujet et servent uniquement à distribuer des propos haineux. On peut critiquer sans insulter. Tu devrais consulter un psychiatre avant de blesser quelqu’un car tu sembles avoir une personnalité agressive et impulsive!

  2. 2 Dominique Dumas Le 3 février 2009 à 7h09

    Qui a écrit ce pauvre texte-là? C’est donc bien vide tabarouette! Je viens réellement de perdre 5 minutes à lire un gars qui traite de cave tout le monde qui ne pense pas comme lui et aimerait donc bien que ceux-ci se taisent?

    C’est gênant!

    Ça doit se lever à chaque lendemain d’élection ou de référendum et se demander pourquoi son parti ou son option n’a pas 100% des appuis.

    Bienvenue en démocratie! Bienvenue dans un pays où la liberté d’expression est permise. Même pour des textes vides comme ça.

  3. 3 Marc-André Le 3 février 2009 à 9h06

    Voilà ce que ça donne la désinstitutionalisation! Quelques débiles qui traînent un peu partout…

    Cette reconstitution de bataille n’est peut-être pas l’idée du siècle. Cependant, j’ai bien hâte que les gogauchistes soient capables d’exprimer leurs petites contrariétés et frustrations autrement qu’avec ce langage de syndicalistes barbus! Ça aiderait peut-être à rendre la «cause» plus crédible auprès de la majorité des gens.

    Mais, je sais que c’est trop te demander. Tu es exactement le type même de dictateur qui a tué le «projet» de pays parce que n’est québécois que celui qui pense et dit exactement comme toi. Ça me rappelle une certaine église qui ne tolérait vraiment que les purs… Les temples sont vides aujourd’hui. Un peu comme ce qu’il y a sous ton cuir chevelu!

  4. 4 Eric Le 3 février 2009 à 11h10

    Je vis dans une bulle dans laquelle des gens comme ce type d’extrême gauche n’existent pas, et je m’en porte plutot bien. Faut vraiment être fanatique pour tenir de tels propos. C’est exactement le même genre de fanatisme qui mène au terrorisme. Ça s’abreuve à la même source: ça se raconte des affaires, ça les croit, et ça grimpe dans les rideaux. C’est une secte politique. Quand Falardeau, le séparatiste anglophobe antì-américain, cigarette américaine au bec, demande au Fédéral de cracher du cash pour faire un film qui commémore octobre 70 ou les patriotes, tout cela en ponctuant son discours de mots anglais et d’anglicismes, personne ne chiale. Pourquoi? Parce que pour de tels fanatiques, octobre 70 n’est pas une tache dans notre histoire: au contraire, ils célèbrent! Ce sont des dangereux. En passant, pas besoin de remplacer Filion: il n’est pas parti, il est bien vivant sur le web et sur radio satellite. Les gens comme vous ont voulu le baillonner en l’empêchant de parler à Québec…et il parle maintenant à toute la planète! Vous êtes drôles les séparatistes: quelqu’un qui réagit émotivement sans penser aux conséquences de ses actes. Une autre preuve: ça sort la loi 101 et ça pense rendre aux anglais la monnaie de leur pièce. Ben oui! Qu’est-ce qui se passe alors? Les anglais sont obligés d’apprendre le français, ce qui en fait des gens bilingues, pendant que nous on reste unilingue…ce qui met entre leurs mains les meilleurs jobs, les jobs de boss et de cadres, qu’on leur reprochait pourtant d’avoir. Bra-vo. La loi 101 a consolidé le pouvoir dans les mains des anglais. Tous les projets de gauche sont sur le même principe: des réactions émotives dont ils pensent que c’est la seule solution, alors qu’elle a des effets négatifs qu’ils n’avaient pas prévu. Bon, vous êtes chanceux, c’est ma seule intervention sur le sujet, et c’est votre blogue qui en a bénéficié.

  5. 5 Dave Le 3 février 2009 à 15h49

    @Dumas
    Ce texte est signé Patrick Bourgeois, c’est écrit à droite dans À propos de l’auteur de cet article.. Ça semble pas assez clair, je devrais peut-être l’ajouter en fin de texte, mais bon.

    @Tout le monde
    Je suis conscient que ce texte n’est pas de la grande littérature. En fait, le sujet de la reconstitution a été abordé maintes fois sur ce site et la majorité du temps avec respect.

    Je me suis demandé si ça valait la peine de publier ce texte qui avouons-le, peut atteindre la sensibilité de certains. Je me rend compte maintenant que oui, ça valait la peine. Le monde réagissent juste quand on les atteint dans leur sensibilité.

    Ceci dit, vous avez le droit d’être en accord avec la reconstitution et d’être choqué par les propos de Patrick Bourgeois, comme ce dernier a le droit de se choquer à propos de cette reconstitution.

    @Éric
    Tu me feras donc bien pas pleurer sur le fait que des anglais doivent apprendre le français. C’est tellement un leurre d’abord d’apprendre le français? Au pire ça va leur servir! Mais personne ne les oblige de l’apprendre et de le parler parfaitement. Personne. Au pire, c’est comparable aux francophones qui sont “obligés” de suivre des cours d’anglais dès la première année du primaire. Pour les quelques unilingues francophones qui restent, ça les concerne si le français leur convient. En tout cas, moi ça me convient, même si je favorise le multilinguisme et non le bilinguisme.

  6. 6 xavier Le 4 février 2009 à 13h50

    Est-ce que ces commentaires ont étés organisés?
    Franchement, vous exagérez.
    Mr.Bourgeois s’exprime peut-être dans un language qui vous choque, mais le fond de ses arguments est très logique, c’est de la pure provocation de reconstituer une bataille ou nous avons été perdants sur notre propre sol. Nous sommes les descendants directs des gens qui y ont combattus il y a 250 ans. On ne peut pas ignorer ça, vous ne voulez pas voir la vérité en face.

    La vérité est qu’il s’agit d’une autre tentative de nous faire avaler le feuille d’érable, de nous rappeler notre état de soumissions et de nous dire que nous sommes condamnés à être défaits. Ce qui est complètement faux.

  7. 7 Katia Le 4 février 2009 à 18h49

    Selon ce que j’ai cru comprendre des intentions du PC le but premier de la commémoration de la bataille des plaines vise – apparemment – à “promouvoir l’unité canadienne”. Ben voyons!

    Donc, j’imagine que d’autres reconstitutions seront prévues à cet effet, non seulement au Québec mais hors Québec aussi – cela ne serait que justice, non – dans l’unité canadienne!?! Ainsi, dans la même veine sans doute que nos dirigeants du PC préparent-ils… tiens, UNE RECONSTITUTION DE LA DÉPORTATION DES ACADIENS (i.e. des canadiens-français par des britanniques) EN LOUISIANE!?! Mais ce n’est pas une bataille, me direz-vous, qu’à cela ne tienne – ça serait encore plus grandiose. Imaginez diviser les femmes des hommes (en habits d’époque, évidemment!) et faire embarquer ces derniers sur des navires et les envoyer au loin, très, très loin! Quel spectacle incroyable, non!?!

    Ensuite, et toujours dans l’esprit de “l’unité canadienne”, les dirigeants du PC pourront s’ingénier à reconstituer la pendaison de Louis Riel au Manitoba tout en n’omettant pas la fameuse déclaration du premier ministre d’alors, Sir John A. Macdonald, qui refusant de commuer ou de rejuger la peine de Riel affirma: « Il sera pendu, même si tous les chiens du Québec aboient en sa faveur ». Quelle belle unité en effet!

    Et pourquoi arrêter là? Les anglais n’ont pas seulement conquis les canadiens-français au Canada, mais les amérindiens aussi… Quel genre de reconstitution pourrait représenter le(s) bataille(s) victorieuse(s) des anglais sur les peuples autochtones et de surcroît, rappeler le fait que la majorité vivent encore aujourd’hui sur des réserves? Humm, je sais pas trop…

    Et ce qui vraiment choquant, mis à part de nous faire avaler des couleuvres avec de telles inepties sur l’unité canadienne, c’est qu’en temps de crise économique à l’échelle planétaire, nos dirigeants envisagent de dépenser des fonds publics pour ce genre d’événements!!! Il me semble qu’il y aurait d’autres endroits où ces argents pourraient être injectés, par exemple en santé et services sociaux, en éducation, en transport et infrastructures routiers, etc. Enfin, tout mais ailleurs…

  8. 8 xavier Le 6 février 2009 à 12h45

    Vous oubliez la reconstitution de la bataille de St-Eustache, une réconcilliation des partiotes avec les forces britanniques. Tiens, l’église est justement à vendre !

  9. 9 Adrien Le 6 février 2009 à 19h29

    Bonjour! Malheureusement, je vois que les gens ne se font une idée que sur l’opinion de ceux qui crient le plus fort. Dans le cas de la reconstitution historique des Plaines d’Abraham, tous ont évidement entendu s’époumonner Pierre Falardeau sur le sujet en traitant tous ceux qui ne pensent pas comme lui de crétins et autres termes beaucoup moins flatteurs. Mais personne ne s’est informé et n’a cru bon de parler avec les gens du milieu de la reconstitution (tiens, drôle d’idée???). Tout d’un coup que l’on serait dans l’erreur… Je connais bien le milieu de la reconstitution historique pour en avoir fait moi-même un temps et je peux vous dire que ce que les médias vous rentrent dans la gorge (du bon vieux sensationalisme vendeur) est bien loin de la réalité. Il n’y a pas, dans ce milieu, de présence politique ni des nationalistes ni des fédéralistes dans ces groupes de reconstituteurs. Les seuls groupes qui relèvent du gouvernement (fédéral) sont ceux rattachés à des lieux historiques nationaux comme Chambly, Musée Stewart, Vieux Québec (réserve navale), mais ces “troupes françaises” ne participent pas à des activités de reconstitution hors leur site. Les autres groupes sont privés, des OSBL (organisme sans but lucratif) et dont les membres sont bénévoles et ne font ça que pour le plaisir. Ces derniers sont autant indépendantistes que fédéralistes et ça ne fait pas un pli sur la différence de personne puisqu’on ne parle pas de politique dans ces groupes; on parle d’histoire, on échange sur nos lecture, nos recherches, etc… Tout ce que nous faisons, c’est de montrer aux gens comment se passait la vie de nos ancêtres. Les batailles ne sont qu’une des choses que nous montrons au public. Ce dernier peut venir visiter notre campement. Ce qui nous uni? La fierté de porter les couleurs françaises et de voir au rayonnement du fait français partout en Amérique. Dans les dernières années, mon groupe et d’autres groupes québécois avons participé à des commémorations de batailles de la guerre de Sept Ans aux E.-U. et ce furent toutes des victoires françaises. Cela n’a pas empêché les Américains de nous recevoir comme des rois. Ils étaient contents que d’authentiques “français” personnifient des Français. Comme la Guerre de Sept Ans culmine en 1759-1760 au coeur de la Nouvelle-France (Québec et Montréal) il était normal que nous recevions nos collègues là où les choses se sont passées. Ceux qui joueront les rôles des Anglais, des coloniaux américains ne viennent pas ici pour nous humilier ou parce que le gouvernement fédéral le leur aurait demandé; ils ne savent même pas qu’un tel débat fait rage chez-nous j’en suis sûr. Bref, j’ai bien d’autres choses à mettre au point sur le sujet. Mais cessez de réagir à ce que Stephan Harper, Pauline Marois, et les enragés du rrq lancent dans les journaux; tous ne savent pas de quoi ils parlent et tentent de récupérer la chose à leur profit. Ne les laissez pas se servir de votre ignorance du dossier car ils vont vous mettre des faussetés plein la tête. Renseignez-vous et dites-vous que tout ne tourne pas autour de la politique et de la partisanerie. De plus, n’oubliez pas que s’il y a la bataille des Plaines d’Abraham le samedi, il est prévu que le dimanche ce soit la victoire de Ste-Foy (1760) qui soit reconstituée. Je ne veux pas manquer ça!

  10. 10 mina Le 9 février 2009 à 18h28

    @Éric :
    En citant ton beau Filion, on a tout de suite compris d’où tu sors…

  11. 11 L-D Le 11 février 2009 à 20h10

    Bonjour, Le problème c’est que les Québécois s’octroient cet évènement historique alors qu’elle concerne tout les français en Amérique du nord…. Canadien français ( québécois, acadien, francophone de l’ouest, d’ontario, sans parler des francophone, qui ne le sont plus depuis belle lurette, des états unis….)
    En France on fête Waterloo, la défaite de Napoléon et de l’armée française, on a fêté les 200ans de Trafalgar, la flotte anglais (Nelson) victorieux face à la flotte de Villeneuve.
    Pour ma part, ce qui me choque le plus c’est la statue de Nelson sur la place Jacques Cartier… Ca c’est une bonne insulte aux descendants de tout les Canadiens Français et aux Étasuiens d’origine française et le pire, c’est que beaucoup de gens pensent que c’est Jacques Cartier en haut du pilier…
    Je pense qu’il faut être fier de ces gens, militaire, indiens, canadiens français, troupes françaises face aux troupes anglaises, écossaises et irlandaises (c’est deux dernières ayant été assimilées par les Anglais…) Une Histoire de fou ;)

  12. 12 Alex Lambhert Le 16 février 2009 à 21h10

    La bataille de fort Duquesne a pris l’attention de presque tous les Québécois (de la ville de Québec) en 1958. La reconstruction de Joliette et la bataille de Montreal ont retardé la plupart d’entre eux et ils ne sont arriver à Québec que deux à trois jours après la bataille des plaines d’Abraham. Oui les Français ont perdu. Les Anglais ont gagné jusqu’au 17 septembre, les Canadiens ont gagné et ont obtenu toutes les conditions que des gagnants peuvent obtenir du général James Murray. Le traité signé Le 8 septembre 1760 par le marquis Pierre de Rigaud de Vaudreuil un canadien. Dire que tous les Anglais disent que c’est parceque Murray était extrêmement gentil et qu’il a par pur altruisme décidé de donner à perpétuité le pouvoir politique aux vaincus. Quelle farce. En fait ces pouvoirs se sont vu dissoluts quand le traité de Paris fut signé en 1763. Les dires des anglais firent emprisonné Vaudreuil qui n’avait réclamé aucune pompe militaire. On prétend que les fraçais étaient plus nombreux à cause du resencement de 1760 fait par les anglais mais, les français n’étaient pas très nombreux avant le retour de fort Duquesne et des québécois qui revinrent de montréal causant la chute de Montréal en 1760.
    Alors pourquoi est-ce que cela cause un problème? Parceque si nous avions été reconnu ou si nous serions reconnu par un quelconque de ces individus comme étant un peuple Canadien (maintenant Québecois francophone) nous n’en serions pas à avoir à craindre une reconstitution mensongère des faits. Mais parceque nous n’avons jamais été un peuple chose à laquelle nous tenons encore personne ne reconnait les fait et ne donne un pouvoir qu’au roi de France qui n’était qu’un quidam pour nous. Même après avoir gagné nous avons perdu et c’est cela qui fait que nous ne le prenons pas et que nous ne le prendrons jamais.

  13. 13 Jean-François Le 22 février 2009 à 19h55

    la reconstitution a finalement été anulée, et au lieu d’être content, le peuple chie sur Patrick Bourgeois, comme si c’était l’auteur de tous nos problèmes, mais les amateurs de radio-poubelle ont fait des menaces, eux aussi, et on sait qu’il peuvent se montrere violents, mais ça, personne n’en parle!

    Toute cette négativité! Toute cette agressivité qu’on vit venant de nos propres compatriotes, quand on est un Québécois qui se tient debout!

    Il y a des moments où j’aurais aimé naître ailleurs, oh, je peux aller vivre ailleurs, oui, mais j’y serai toujours un immigrant… Quoique, je ne me ferais pas plus mépriser par les gens vivant dans un autre pays où j’émigrerais, qu’ici au Québec, parce que je suis souverainiste, au fond…

  14. 14 Adrien Le 23 février 2009 à 13h07

    @ Jean-François

    Vous êtes-vous demandé pourquoi les gens, au lieu d’être contents font leurs besoin sur Patrick Bourgeois? Je crois que, contrairement à ce que les radicaux ont dit, ce n’était pas la majorité de la population, bien au contraire, qui était contre la reconstitution de la bataille des plaines d’Abraham. On ne peut parler au nom du peuple, surtout lorsqu’on ne connaît même pas de quoi on parle… Surtout lorsqu’il y a démesure dans les propos. De plus, la violence engendre la violence! Ce n’est pas contre les indépendantistes, à la base, que les gens en ont, mais contre tout ce qui appelle à la violence. Mais malheureusement, cette image risque de coller à la peau du mouvement souverainiste si on ne s’éloigne pas de ces “dommageables radicaux”. De grâce, ne déménagez pas ailleurs; c’est ici que nos forces souverainistes doivent demeurer!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Réseau de Résistance du Québécois
Patrick Bourgeois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 1733 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 5 ans et 7 mois, le Mardi 3 février 2009.

Il y a 14 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , , , , , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2014: Snag, Yukon 1947: Record du jour le plus froid au Canada, −63 °C Google présente un logo très hivernal aux canadiens en ce 3 février 2014. Celui-ci est dédié à la ville de [...]

2013: 49ers « forty-niners » : ruée vers l’or Il faut retourner vers le milieu du 19 ième siècle dans le sud des États-Unis pour chercher la réponse. Dans [...]

2013: Monarchie britannique: le Canada approuvera les changements aux règles de succession royale Londres a annoncé son intention de modifier les règles de succession royale afin que les garçons ne soient plus privilégiés. [...]

2012: Affaire Michael Sabia au domaine le Sagard de Desmarais L'AQRP ((Communiqué de presse de l'AQRP)) qui est la principale association indépendante de retraités de l'État au Québec, déclare dans [...]

2012: Domaine Sagard de Desmarais: Michael Sabia et sa famille en visite Selon un article de Canoe.ca ((La famille de Michael Sabia chez les Desmarais)), Michael Sabia, patron de la Caisse de [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages