Le Samedi 6 décembre 2008

Politique

Québec Solidaire et ses mythes

Québec Solidaire: mythe ou réalité?

Campagne électorale québécoise 2008 ]

Par Patrice Vachon

Québec Solidaire a dernièrement dévoilé une section sur son site internet dans le but de redorer son image et de se départir de certains mythes. Malheureusement, bien qu’il essaie de se départir de certain mythes… les faits sont là!

Québec Solidaire a dernièrement dévoilé une section sur son site internet dans le but de redorer son image et de se départir de certains mythes: les 10 mythes sur Québec Solidaire.

Malheureusement, bien qu’il essaie de se départir de certain mythes… les faits sont là! De plus, je trouve que les mythes sont apportés souvent de façon démagogique.

Premier mythe : Québec Solidaire n’est pas un parti communiste

Fait: Quatre camarades du Parti Communiste du Québec défendront les couleurs de Québec solidaire le 8 décembre prochain

Québec Solidaire a toujours été appuyé par le Parti communiste du Québec. Il est d’ailleurs un collectif en son sein. Québec Solidaire n’est pas un parti communiste… mais en possède un! Les communistes forment tout de même une tendance forte. J’aime bien le terme camarade employé par le PCQ qui nous rappelle le soviétisme.

Deuxième mythe : Juste sur le plateau

Fait: Les votes pour Québec Solidaire sont extrêmement concentrés dans deux comtés: Gouin et Mercier.

Troisième mythe : Pelleteux de nuage

Fait: Le terme pelleteux de nuage fait référence à des idéalistes. Québec Solidaire est effectivement formé de gens qui ont un idéal précis: l’égalité et le socialisme. Le socialisme a prouvé plusieurs fois qu’il sombre sous l’inefficacité et que l’idéal de l’égalité, lorsqu’elle est poussé trop loin, devient une entrave grave aux libertés.

Quatrième mythe : Pas de vrai chef

Fait: Québec Solidaire n’a effectivement pas de chef… Il préfère le concept fumeux de porte-parole.

Cinquième mythe : Contre les hommes

Fait: Québec Solidaire n’est pas contre les hommes. Par contre, leurs féminismes égalitaristes briment certaines libertés des hommes. J’en suis le meilleur exemple, puisque je n’ai pas pu aller au congrès de fondation pour la simple raison qu’il n’y avait plus de place homme. Leur concept d’alternance de parole homme-femme briment la liberté d’expression.

Sixième mythe : Division du vote

Fait: Les tiers-partis divisent le vote indépendantiste. Consultez mon dernier article à ce sujet.

Septième mythe : Gang de granolas

Fait: À vous de juger.

Huitième et neuvième mythes : Groupe de pression & Sans pouvoir réel

Fait: Dans l’évolution actuelle des forces politiques, les groupes de pression sont devenus essentiels et plus efficace dans les démocraties libérales avancées. Effectivement, actuellement Québec Solidaire est sans pouvoir réel… il n’ont pas de voix et que très peu de suffrage. Il occupe le poste de parti concierge qui empêche tous les autres partis de prendre des positions trop à gauche, puisque cet électorat est déjà prisé par Québec Solidaire. QS serait beaucoup plus en position de force en jouant le rôle de groupe de pression.

Dixième mythe : Repaire d’islamiste

Fait: Peu ou pas d’individus pense ça, donc ce n’est pas un mythe. Par contre, Québec Solidaire est parfois très peu laïque en appuyant des revendications religieuse de certaines communautés non-chrétiennes.

19 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Nicolas Le 7 décembre 2008 à 3h49

    Premier mythe – communisme

    Le parti communiste faisait partie de l’UFP avec lequel option citoyenne a fusionné pour devenir Québec solidaire. Ils sont maintenant largement minoritaires au sain de QS.

    Deuxième mythe – juste sur le plateau

    L’ADQ a commencé à Rivière-du-Loup, n’est-il pas normal que QS commence dans son château fort ?

    Troisième mythe – Pelleteux de nuages

    Le socialisme est un mot tabou au Canada et USA. Mais la plupart des pays dans le monde ont un parti appelé socialiste et ce ne sont pas des pays anti-démocratiques. Penser à la France par exemple. Je pense que des clichés de comparaison (sous-entendue) avec des époques comme celle de Staline. C’est franchement ridicule.

    Quatrième mythe – Pas de chef

    QS préfère s’assurer qu’il y ait toujours une femme et un homme à tête du parti, question d’équilibre. Le concept du chef, du gros paternaliste moralisateur qui sait ce qui est bien pour les bon ti Québécois, c’est pas mal dépassé.

    Cinquième mythe – contre les hommes

    Je ne me sens pas brimé du tout. Je pense que c’est bon de laisser un peu de place aux femmes dans les débats politiques. Ces débats entre gars seulement tombent parfois vite sur un ton agressif ou du moins la voix monte très rapidement. Laisser plus de parole aux femmes tempère les propos et ramène l’équilibre.

    Sixième mythe – Division du vote

    C’est vrai. Mais le PQ mérite juste ça. Tout le monde s’entend pour dire qu’ils ont besoin d’un bon coup de pied au cul. Et de toute façon, ils avaient la chance de changer le mode de scrutin en 1998 mais ils n’ont rien fait.

    Septième mythe – Granolas

    Sans commentaire.

    Huitième et neuvième mythes – Groupe de pression et sans pouvoir réel

    Les groupes de pressions ne font que faire le travail à la place des élus qui récupèrent ensuite les idées selon l’opinion publique et les diluent grandement ensuite. Au bout du compte il ne reste rien. Regardez l’histoire de la ZENN, l’auto électrique qui va pas plus vite qu’un vélo. Le Gouvernement dit, “les groupes écolos veulent des auto électriques, les voici”. La ZENN. Quelle merde, cette voiture, c’est pas sérieux. Non QS, s’ils veulent du pouvoir, ils doivent avoir des votes et rentrer à l’assemblée nationale. Les péquistes vont alors changer de discours.

    Dernier Mythe – repère d’islamiste

    Ça c’est de la propagande sale. Oui QS est respectueux avec les immigrants, tout simplement parce qu’ils savent qu’ils font partie des personnes qui ont de la misère dans notre société égoïste et inégalitaire.

  2. 2 Patrice Vachon Le 7 décembre 2008 à 6h47

    Merci de confirmé ce que je dis !

  3. 3 Patrice Vachon Le 7 décembre 2008 à 7h05

    Moi, je voulais savoir si c’était des mythes ou des réalités … je ne t’ai pas demandé de nuancé ou d’expliquer… je te demande si c’est un mythe ou pas !

    1) QS a toujours le PCQ dans son organisation RÉALITÉ
    2) Je me fou de l’ADQ… QS est toujours juste dans le plateau RÉALITÉ
    3) Les partis socialistes européens ne sont plus socialistes…
    Dans les faits, QS pellète toujours des nuages RÉALITÉ
    4) Pas de chef RÉALITÉ
    5) MYTHE, mais je nuance… (ton argument est bidon et méprise les hommes en les voyant comme des êtres incapables de se contrôler)
    6) QS divise effectivement le vote souverainiste RÉALITÉ
    7) À vous de juger.
    8)9) Ton exemple est à retravaillé…
    Les groupes de pression sont en générale beaucoup plus puissant que les tiers-partis
    On n’a qu’à penser aux syndicats, au conseil du patronat ou à greenpeace RÉALITÉ
    10) C’est un mythe inexistant … personne pense que QS est un repère d’islamiste.

  4. 4 Nicolas Le 7 décembre 2008 à 13h29

    Tu écris en noir et blanc. Il manque de nuances dans tes propos. Malgré ces mythes, Québec solidaire est un parti qui met de l’avant un ensemble de propositions appuyés par une large portion des gens de gauche. Enfin un parti qui ne divise pas les forces de gauche. Qui sait aller chercher autant les sociaux-démocrates que les gens plus à gauche. Et non QS n’est pas juste sur le plateau. Ils auront de bons résultats dans plusieurs circonscriptions. Et ils ont présenté des candidats dans 122 circonscriptions contrairement au parti vert qui en a 80.

  5. 5 Patrice Vachon Le 7 décembre 2008 à 13h37

    Si je veux nuancé, je vais écrire de la science politique.
    Tout de même, les faits sont là … et tu peux dire que quelque chose est un mythe quand c’est en partie vrai!

  6. 6 Sylvain Bérubé Le 7 décembre 2008 à 15h17

    Sans revenir sur l’ensemble des propos de Patrice Vachon, je vais m’attarder sur le 2e mythe : juste sur le plateau.

    Je m’implique pour Québec solidaire dans la circonscription de Sherbrooke. Pour témoigner de notre bonne présence ici, voici quelques statistiques de campagne:
    – plus de 21,000 dépliants distribués
    – plus de 300 pancartes posées
    – 10 communiqués produits et 3 conférences de presse, couvertes positivement par les médias régionaux
    – plusieurs entrevues (radio et tv)
    – présence médiatique supérieure à celle de l’ADQ
    – 2 spectacles présentés devant plus de 200 personnes
    – augmentation substantielle du membership

    Au-delà des résultats de demain, la présence de Québec solidaire à Sherbrooke est bien réelle, bien sentie.

  7. 7 Nicolas. Le 7 décembre 2008 à 15h18

    Ok, or voici d’autres faits.

    Le PQ a délaissé la souveraineté et la jeunesse. Leur programme au niveau économique est très proche de celui des libéraux ce qui contribue aux cynisme des électeurs envers les grands partis. Le PQ est un parti dont les militants sont vieillissants. Ils ne veulent pas éliminer les hausses de frais de scolarité des libéraux. Ils n’ont rien à offrir à la jeunesse.

  8. 8 Anne-Marie Provost Le 7 décembre 2008 à 15h41

    Nicolas a déjà pas mal écrit ce que je voulais dire.

    Par rapport à la nuance : le fait d’être nuancé est d’amener des faits supplémentaires qui font en sorte qu’on doit modifier un peu son idée de départ. Oui QS a des communistes en son sein, mais ils sont en minorités (fait), ils ne considèrent pas le stalinisme comme du communisme (fait), les positions de QS prônent une utilisation démocratique des structures politiques et économiques (fait), …

    Donc dire que QS est communiste n’est pas la vérité, et pourtant beaucoup le pense. D’où l’utilité de ces 10 mythes. Avec un 1-2% de couverture médiatique par jour, ce n’est pas par les grands médias qu’on peut briser des mythes. Internet offre une marge de manoeuvre intéressant pour ça.

  9. 9 Michaël Lessard Le 7 décembre 2008 à 16h17

    Il y a quelques socialistes et des gens très à droite dans le PQ. Dois-je porter des jugements imbéciles au sujet du PQ?

    Pour ce qui est de Montréal, étant moi-même à Québec, je présume que tu es conscient que ta vision est mensongère.

    Pour la division du vote :
    ADQ => Droite
    Libéral => Centre droite (du moins ces temps-ci)
    PQ => Centre droite / Centre gauche, c’est selon.
    QS => Gauche.

    C’est équilibré. Il faut être mauditement LOSER pour blâmer QS pour la faiblesse actuelle du PQ.

    Je n’en dis pas plus et je ne reviens pas ici, car ce serait te donner une importance non méritée.

  10. 10 Eve Le 7 décembre 2008 à 19h33

    J’aimerais vous entendre sur la loi 101 qui “brime” les anglophones et les allophones et que vous m’expliquiez en quoi cette loi est plus légitime que l’alternance homme-femme dans les assemblées.

  11. 11 Patrice Vachon Le 7 décembre 2008 à 20h04

    Je soulève les passions… C’est bien

    1) Bien que vous tentez de vous organisez ailleurs, vos électeurs majoritairement sont sur le plateau. CE N’EST PAS UN MYTHE

    2) Le cynisme est entretenu par les Libéraux puisque ce sont les seuls à en profiter. (De toute façon s’il y a bien un parti qui grandit dans le cynisme c’est le vôtre)

    3) Les frais de scolarité, c’est simple… Boisclair a fait campagne la-dessus et les étudiants l’ont chocké … Vous faites les concierges.. plus personne va tenter de séduire votre électorat. Vous allez essuyer les préjuger de la gauche.

    4) QS a des tendances d’extrême gauche forte… De plus, bien que le PCQ forme une minorité, la plupart des membres partagent leurs points de vue. Condamné Staline ne te décolle pas l’étiquette de communiste. T’as le droit d’être communiste, par contre, va pas crier sur le toit que tu l’est pas.

    5) Une utilisation démocratique des structures politiques et économiques??? c’est quoi ça? Si c’est accentuer le corporatisme syndicale, ce n’est pas démocratique… Puisque les citoyens qui s’occupe de la politique et de l’économie ne sont qu’eux qui vont en profiter… La surdémocratisation souvent est accompagné de grave injustice. Une exemple concrète pour illustré ce que je veux dire, ce sont les commissions scolaires et leurs élections bidons. En finale, ce ne sont que les commissaires et les syndicats qui utilise ces outils démocratiques pour leurs intérêts et en finale, c’est la population c’est la population qui est perdante.

    Correction du tire : QS a 4.73% de la couverture médiatique… c’est environ votre électorat…

    Tout ce que je dis c’est que QS a tenté de détruire des mythes qui n’en sont pas !

  12. 12 Patrice Vachon Le 7 décembre 2008 à 20h12

    Mickael, les systèmes électoraux uninominal à un tour ne permette pas aux tiers-partis d’exister ou du moins d’être efficace et de changer quelque chose. Je suis un fan de la proportionnelle mixte, mais en attendant, il est juste de parler de division du vote et de ces conséquence. En 2007, le PQ aurait surement formé un gouvernement majoritaire si QS s’était rallier…
    Je suppose que vous aimez Jean Charest puisque vous lui permettez de se faire réélire.

    Dans les faits, un parti de centre-gauche aurait été au pouvoir au lieu d’un parti de centre-droit … par conséquent, votre cause aurait avancé.

    Pour se qui est de perdant (LOOSER), j’ai hâte de voir demain…

  13. 13 Julien Gaudreau Le 8 décembre 2008 à 14h48

    La loi 101 ne brime personne. Tout ce que la loi 101 dit au niveau scolaire, c’est que le gouvernement du Québec paie des études gratuites uniquement en français, sauf en anglais pour la minorité anglophone historique.

    C’est simplement logique, c’est l’inverse qui relève du colonialisme. Est-ce que je peux avoir des études publiques gratuites en Russe si j’habite en France ? non ! Est-ce que je peux avoir des études publiques gratuites en Français dans presque tout le Canada anglais ? non !

    Si les gens veulent des études dans autre langue que le français, ils sont tout à fait libre de le faire… à leurs frais !

    La langue du Québec, c’est le français, sauf pour accommoder une minorité historique anglophone.

  14. 14 JC Le 9 décembre 2008 à 23h47

    Quel billet nul!

    Et inutile de justifiés mes propos puisque tout a été dit par Nicolas et les autres. Si Patrice veut continuer de vivre dans son monde mythique, c’est son problème!

  15. 15 Patrice Vachon Le 10 décembre 2008 à 0h11

    Vous devrez tous aller revoir le discourt de la méthode pour bien voir comment la méthode scientifique fait la différence entre réalité et mythe

  16. 16 Dave Le 10 décembre 2008 à 6h46

    En tout cas on pourra dire après cette discussion qu’à Québec Solidaire, vous êtes vraiment solidaires ;) N’est-ce pas Patrice?

  17. 17 Patrice Vachon Le 10 décembre 2008 à 12h42

    Eux et la solidarité, ça ne fait qu’une seule et même entité.

  18. 18 Larry Le 4 février 2009 à 5h11

    Je suis membre de Québec solidaire, mais je ne sais pas encore pour combien de temps, plus que ça va, plus que ce parti me déçoit.

    Avant la fusion de l’UFP avec Option citoyenne, j’étais membre d’Option citoyenne, et si je me souviens bien, pour pouvoir devenir membre d’Option citoyenne, il fallait s’engager à respecter sans restriction toutes les énoncées d’Option citoyenne.

    Ce qui ressemble étrangement à un régime où pour être inclus, il ne faut pas avoir de divergences avec certaines notions.

    Et à mon avis, c’est une forme de censure digne des régimes socialistes ou encore communistes.

  19. 19 Patrice Vachon Le 7 juin 2009 à 18h06

    Décidément, un grand cru de mon œuvre.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Patrice Vachon

Articles rédigés: 16 articles

Profil: Je suis doctorant en économique à l'Université Laval. Je suis spécialisé en immigration, en économie du travail et en économétrie. Je détiens également un Baccalauréat intégré en Économie et Politique.

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 449 a été rédigé par Patrice Vachon il y a 5 ans et 9 mois, le Samedi 6 décembre 2008.

Il y a 19 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Campagne électorale québécoise 2008, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2010: Liste des donateurs libéraux: plainte du PLQ contre le RRQ La campagne que nous avons orchestrée contre le Parti libéral du Québec a été rendue nécessaire du fait que Jean [...]

2008: Céline Dion En présence de centaines de dignitaires et d’invités de marque, la chanteuse de réputation internationale a reçu un doctorat [...]

2008: Prorogation des travaux de la Chambre des Communes Dans un geste sans précédent pour un premier ministre qui a perdu la confiance de la Chambre des communes, Stephen [...]

2008: Réplique de Gilles Duceppe au discours à la nation de Stephen Harper Bonsoir, Le Bloc Québécois est un parti voué au service exclusif des Québécoises et des Québécois. Il y a à peine 50 jours, [...]

2008: Une analyse incomplète du FRAPRU Le Parti Québécois s’étonne de l’analyse faite par le FRAPRU en regard de sa position sur le logement social. Elle [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages