Le Samedi 1 novembre 2008

QuébecSociété

Sylvain Bouchard réitère sur le dos des personnes assistées sociales

Encore des préjugés!

Par Marie-Ève Duchesne

Le 11 septembre dernier, les personnes assistées sociales ont, une fois de plus, été victimes des propos offensants et haineux de Sylvain Bouchard, animateur de radio au 93,3 FM. Remettant cette fois-ci en question leur droit à la vie démocratique, cet animateur ne s’est pas gêné pour diffuser en ondes son opinion erronée sur la situation que vivent ces personnes les plus appauvries de notre société.

On pouvait entendre Sylvain Bouchard dire que les personnes assistées sociales ne méritent pas leur droit de vote, car elles ne paient pas d’impôts, qu’à cause de la mobilisation de ces personnes, aucun parti politique au Québec ne pouvait prôner une réforme de l’aide sociale sans craindre de perdre des sièges à cause d’elles. On pouvait l’entendre dire que des personnes qui ne travaillent pas depuis 20 ans ne méritent pas de participer à notre vie démocratique, qu’elles n’ont pas à décider où va notre argent. Qu’en tant que « quêteuses », ces personnes devraient se contenter de recevoir notre charité qu’on leur donne par bon cœur.

Comment peut-on prétendre faire du journalisme quand on diffuse de telles faussetés sur les ondes ? Les personnes assistées sociales contribuent à leur manière dans notre société ! Ces personnes participent à l’économie de leur pays avec les moyens qu’elles possèdent : elles paient leurs comptes d’électricité à Hydro-Québec, elles paient de la taxe sur les produits qu’elles achètent, bref cet argent fait aussi partie de nos impôts. De plus, même si ces personnes ne sont pas rémunérées pour ce qu’elles font, elles contribuent activement à notre société en éduquant leurs enfants qui seront de futur(e)s citoyennes et citoyens, en s’occupant de leurs parents âgés, en faisant du bénévolat un peu partout.

Mais le plus aberrant dans les propos de Sylvain Bouchard, c’est quand il se met à « analyser » la répartition des votes de ces personnes dans les quartiers les plus pauvres. Monsieur Bouchard, vous dites qu’à cause de la mobilisation de ces personnes, aucune réforme de l’aide sociale ne pourra jamais passer. Que comme ces personnes vivent dans les mêmes quartiers, elles ont le pouvoir de faire perdre des sièges à des partis de droite qui, eux, sauraient « serrer la vis aux personnes qui ne le méritent pas ». J’aimerais vous rappeler que vous avez été porte-parole lors de la fête du Quartier Saint-Sauveur le 31 août dernier, l’un des quartiers les plus défavorisé de la Ville de Québec. Comment peut-on devenir porte-parole d’un quartier pauvre quand on tient un tel discours envers une grande majorité des personnes qui y habitent ?

Enfin, il est clair que cet animateur n’a pas tenu à vérifier la véracité de ce qu’il amenait. Quand on regarde les résultats après des élections, on voit clairement selon les chiffres du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) que c’est dans les quartiers pauvres que le taux de participation est le plus bas. Et en ce qui concerne la réforme de droite pour l’aide sociale, nous sommes des gens considérablement bien servies avec les Libéraux qui continuent, année après année, d’appauvrir ces personnes en n’indexant qu’à la moitié du coût de la vie leurs prestations, qui maintiennent ces personnes dans une pauvreté avec une prestation de base de 551$ par mois, qui continuent d’entretenir les préjugés en divisant ces personnes en catégories plutôt que de leur redonner une dignité bien méritée.

5 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Monique1961 Le 15 décembre 2008 à 0h40

    Chère Marie-Eve. Sylvain Bouchard ne généralise pas. Il exclut ceux qui méritent le droit à cette assistance. Seulement depuis plusieurs années il y a ceux qui en abusent. Probablement que tu as pris en considération tout les assistés sociaux mais dans le cas de Sylvain Bouchard ce n’est pas son cas. Moi aussi, j’ai des problème à ce qu’une personne qui désigne son chêque son une paie, une personne apte à travailler qui est sur le B.S depuis 10 ans qui parlent 4 langues couramment qui attent son chêque pour s’acheter de la drogue ou prendre une bonne brosse ou pour se payer un bon resto c’est cette catégorie qui sont visées. La majorité travaille au noir. Si tu donnes ton temps à faire du bénévolat, importe la scolarité que tu peux avoir il n’est pas dégradant de laver de la vaisselle. J’ai un bac en administration et j’ai eu comme emploi faire des sous-marins dans un resto. J’ai travaillé dans un endroit ou il vendait de la coupe pour la coke et 95 pour cent sont prestataires et ils ont le culot de t’écoeuré sur ta job en te disant que tu es un moins que rien. J’ai connu un jeune homme multi-handicapés qui était déménageur en plus ceinture noire en karaté. Lui, je le respecte et même s’il aurait été prestations d’assistance sociale. Mais il travaillait et il travaille encore. Tout ces mots pour réaliser que nous sommes dans un pays libre et libre de dire ses opinions comme payeurs de taxes. Que nous sommes tanné de payer pour des lombrics.

  2. 2 Marie-Ève Duchesne Le 19 décembre 2008 à 17h15

    Bonjour Monique,
    Je suis déçue de voir que vos préjugés et votre méconnaissance de la réalité des personnes assistées sociales vous empêchent de vivre une vraie solidairté avec les personnes les plus appauvries de notre société. Premièrement, sachez qu’une prestation de base est de 551$ par mois et qu’il est impossible de vivre dignement dans ces conditions. Je ne connais aucune personne pour qui avoir un revenu de moins de 7000$ par année est suffisant ! Vous décrivez ces personnes comme étant des droguées, qui profitent du bon temps, parlent 4 langues et sont alcooliques ! Un tel discours contribue à la violence dont sont victimes ces personnes et leur enlèevent une fois de plus la dignité qu’elles méritent en tant que PERSONNE. L’aide sociale est un droit pour que touTEs les citoyenNEs puissent être protégéEs en cas de besoin. Je ne vous souhaite jamais d’avoir recours à cette aide parce que croyez-moi la situation est loin d’être rose : la santé physique et psychologique déclinent, le stress est notre quotidien, les préjugés de notre entourage deviennent plus forts que tout. Il est temps que les choses changent et nous en sommes touTEs resposnables ! Lorsque nous permettons à des émissions comme les Bougons d’exister, lorsque nous tolérons l’expression BS, lorsque des animateurs de radio ou des humoristes se paient la tête des personnes les plus pauvres de notre société, lorsque nous élisons un gouvernement qui contribue à exclure des personnes de notre société en divisant les personnes assistées sociales entre personnes qui méritent leur chèeque et celles qui ne le méritent pas, nous sommes tout autant responsables de leur situation !

  3. 3 Nicolas Le 25 août 2009 à 15h41

    Y’en a qui en ont vraiment besoin, et il y en a qui abusent. Bouchard a toujours bien précisé qu’il s’en prenait aux abuseurs. Quand je vois une gang de BS manifester comme ca, je me dis que c’est parcequ’il ne sont pas assez occupé. Le système communiste “égale pour tout le monde” est le système le moins juste qui existe.

  4. 4 Dave Le 25 août 2009 à 22h23

    Franchement Nicolas vous devriez réfléchir à vos combats. Pendant que vous vous scandalisez parce que “une gang de BS” comme vous dites manifeste pour le respect de sa dignité, il y a d’un autre côté un gouvernement qui n’a aucune compassion et qui vient de nous faire perdre 40 milliards de dollars à la caisse de dépôt… mais ça, ça vous ne scandalise pas, ça ne vous fait rien! Que dire des grands Vincents Lacroix et Earl Jones de ce monde qui ont pillés des millions de dollars à la population et qui s’en sortent avec une tape de règle sur les doigts?

    Rassurez-vous Nicolas, à voir tout cela, je peux vous confirmer que vous ne demeurez définitivement pas dans un système communiste “égal pour tout le monde” !

  5. 5 Réjean Proulx Le 23 septembre 2009 à 21h59

    Ma très chère Marie-ève,

    Vous dérapez complètement. Sylvain bouchard, comme tant d’autre vous l’on déja dit, a toujours fait la distinction entre les besoins légitime des prestataires à l’assistance sociale et les abuseurs (B.S.). Il y a beaucoup d’abus et d’injustice dans ce bas monde, mais de ne pas vouloir reconnaître ces abus de nos (B.S.) c’est soit de l’aveuglement délibéré, soit de la mauvaise foi….de grâce, dites nous de quel camp vous êtes !!!

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Marie-Ève Duchesne
Presse-toi à gauche!

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 21 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 493 a été rédigé par Marie-Ève Duchesne il y a 6 ans et 0 mois, le Samedi 1 novembre 2008.

Il y a 5 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Société.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2012: Coupable d’outrage au tribunal, Gabriel Nadeau-Dubois ira-t-il en prison? Il dois y avoir pas mal de monde au Québec qui évite de lire les nouvelles depuis un certain temps [...]

2009: Grippe H1N1: statistiques et média-confusion Je tenais à déplorer aujourd'hui le manque de rigueur journalistique par rapport à la couverture médiatique de la grippe H1N1. [...]

2009: Le foisonnement des festivals au Québec On ne connaît pas le nombre exact de festivals au Québec tant il est difficile de s’entendre sur une définition. [...]

2009: Invalidation de la Loi 104 La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal exhorte les députés québécois de toute allégeance à faire front commun pour la sauvegarde [...]

2008: Les immigrants reçus au Québec en 2007 En 2007, le Québec a accueilli 45 200 immigrants, soit en-deçà de l’objectif visé de 48 000 admissions. Le Maroc vient en [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages