Le Mercredi 2 avril 2008

QuébecPolitique

Le Bloc Québécois est-il toujours pertinent à Ottawa?

CanadaL'indépendance du Québec ]

Par RRQ

Il est vrai que la mouture actuelle du Bloc Québécois n’est pas d’une très grande utilité pour le mouvement indépendantiste. On pourrait donc s’en passer. Mais le Bloc Québécois pourrait être très utile pour le mouvement indépendantiste s’il s’en donnait vraiment la peine, et c’est pour ça que je ne puis me résoudre à revendiquer la mort de cette formation.

Peu de temps avant Pâques, il y aurait eu un caucus du Bloc Québécois passablement houleux. Les mêmes vieux thèmes étaient à l’ordre du jour, à savoir si cette formation politique est toujours pertinente en 2008 ou si elle ne nuirait pas d’une certaine façon à la cause indépendantiste en faisant fonctionner le Canada. La chicane aurait éclaté entre ceux qui soutiennent que l’option indépendantiste doit redevenir au cœur du discours bloquiste, et ceux qui s’y refusent. C’est quand même pathétique qu’il y ait des députés soi-disant souverainistes pour se ranger dans le second groupe!

Je suis personnellement ambivalent face à l’idée d’éliminer ou pas le Bloc Québécois. D’une part, il est vrai que la mouture actuelle du Bloc Québécois n’est pas d’une très grande utilité pour le mouvement indépendantiste. On pourrait donc s’en passer. Trop rarement l’on entend dire qu’un bloquiste a posé un geste concret en faveur de l’indépendance du Québec. Plus souvent qu’autrement, ces élus souverainistes, tous avalés qu’ils sont par la machine fédérale, jouent à faire toujours mieux fonctionner le Canada. Il est carrément inutile, pour ne pas dire surréaliste, que des bloquistes s’investissent dans des dossiers qui ne concernent en rien le Québec.

Bien sûr, la direction du Bloc répondrait à pareilles attaques en soutenant que ses députés veillent consciencieusement aux intérêts du Québec à Ottawa et qu’ils défendent la « province » face aux appétits centralisateurs de certains. On nous dirait que le Bloc est aussi utile du fait que ses députés empêchent les fédéralistes de prendre possession de certains comtés québécois et de les utiliser comme autant de bases d’opération pour écraser définitivement les velléités sécessionnistes du Québec. C’est vrai! Mais on pourrait rétorquer que tout cela n’empêche aucunement d’œuvrer simultanément et très concrètement en faveur de l’indépendance. Comme le disait brillamment Jacques Parizeau : on peut marcher et mâcher de la gomme en même temps.

Le Bloc Québécois pourrait être très utile pour le mouvement indépendantiste s’il s’en donnait vraiment la peine, et c’est pour ça que je ne puis me résoudre à revendiquer la mort de cette formation. Et nul besoin de révolutionner complètement les façons de faire du Bloc pour y parvenir. Le geste le plus déterminant que Gilles Duceppe pourrait poser serait d’imposer à ses députés d’imiter ce qui se fait au Scottish National Party (SNP). Le chef de cette dernière formation, Alex Salmond, exige que ses députés versent 10% de leur salaire dans un fond servant à financer les activités de ce parti indépendantiste. Dans le cas du Bloc, les 10% prélevés à même les salaires des députés pourraient être placés dans un fond servant à financer les organisations qui s’investissent vraiment dans la promotion de la cause indépendantiste; on parle ici d’une somme avoisinant les trois quarts de million quand même, ce qui permettrait au mouvement d’œuvrer fort efficacement! Il faut bien comprendre que notre plus grande faiblesse actuellement est le manque chronique de ressources financières. Et l’argent, c’est très certainement cliché de le dire, mais c’est quand même le nerf de la guerre. Il nous faut donc en trouver, et ça presse!

Tant que les militants devront fouiller dans le fond de leurs poches pour trouver quelque deniers leur permettant de faire des photocopies ou des affiches pendant que des députés mènent la belle vie, tant que les organisations devront négliger la tenue de certaines activités faute de moyens alors que les mêmes députés investissent – pour leur seul profit – dans l’immobilier, la cause indépendantiste ne progressera pas. Il nous faut remédier rapidement à la situation, car le mouvement indépendantiste n’existe pas pour enrichir quelques dizaines d’individus. Et pour y parvenir, il nous faut dénicher une première masse monétaire digne de ce nom que le mouvement investira à gauche ou à droite, de façon à la faire fructifier, et se mettre ainsi à l’abri du besoin.

Le plus simple pour concocter cette masse salariale, c’est encore de puiser dans les revenus des députés. Si ceux-ci sont sérieux dans leur volonté de sortir enfin le Canada du Québec, ils ne rechigneront pas, ils seront heureux de contribuer enfin de façon sérieuse à la lutte indépendantiste. Et ceux qui critiqueront cette stratégie feront par le fait même comprendre aux militants qu’ils ne sont pas des députés qui placent la liberté avant tout. Il s’agira, pour ces mêmes militants, de tout faire pour se débarrasser de ces opportunistes.

L’heure est grave! Le mouvement ne peut plus s’encombrer de députés qui nuisent davantage à la cause qu’ils ne l’aident. Avant de faire la révolution nationale, il nous faut faire la révolution dans nos rangs. Et si cela implique que des têtes roulent, hé bien qu’elles roulent!

Patrick Bourgeois

6 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Michel A PEPIN Le 30 novembre 2008 à 15h53

    Duceppe prêt à renverser Harper le 8 décembre!! Quel TATA! J’en veux-tu d’autres élections MOI??? Il va en payer le prix s’il s’Y frotte, monsieur le bonet de douche et sa gagne. Cette fois je vais m’impliquer.. Des ramasseux de pensions à rabais cette gagne-là!! Dehors!!

  2. 2 Dave Le 30 novembre 2008 à 16h09

    N’importe quoi!! Le parti libéral et le NPD sont autant responsables sinon plus de la crise à Ottawa. Le Bloc n’a jamais dit qu’il voulait des élections, bien au contraire.

    Dans quel monde vous vivez M. Pépin? Ça vous tentait de fesser sur quelque chose ce matin et vous avez pris le Bloc pour cible?

    Au contraire, peu importe si les conservateurs restaient ou une coalition NPD-Libéral voyait le jour, le Bloc Québécois resterait notre seul rempart, notre seule sûreté que les intérêts du Québec seront défendus et y trouveront leur compte!

    Je le répète, c’est n’importe quoi comme commentaire, Duceppe n’a jamais été prêt à repartir en élections, c’est plutôt Harper qui serait prêt à le faire (et qui était prêt à le faire au mois de septembre d’ailleurs!) Malheureusement pour lui la tradition british veut plutôt qu’une coalition se forme.

    En attendant, je vois que vos arguments sont très pauvres. “Tata”, ‘bonet de douche” “ramasseux de pensions à rabais”.. sachant que votre prémisse de départ est fausse, vous nous servez véritablement de la salade tiède M. Pépin!

  3. 3 Michel A PEPIN Le 2 décembre 2008 à 14h09

    À Dave …
    Et la vôtre ,votre salade monsieur Dave est aussi un peu insipide…

  4. 4 Dave Le 2 décembre 2008 à 16h17

    Elle a au moins meilleur goût :)

  5. 5 Ginord Le 9 mai 2011 à 18h43

    Va pour la ta-tarte aux pommes mais avec les pépins c’est un peu indigeste non ?

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Réseau de Résistance du Québécois

Site Internet de l’auteur

Articles rédigés: 151 articles

Profil: Le RRQ est une organisation de résistance qui considère l’indépendance du Québec comme nécessaire à la survie et au développement de la nation québécoise. Il tire son inspiration de toutes…

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 772 a été rédigé par Réseau de Résistance du Québécois il y a 6 ans et 0 mois, le Mercredi 2 avril 2008.

Il y a 6 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, Politique, Canada, L'indépendance du Québec.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Tabac: nouvelle campagne contre le tabac aux États-Unis L’espoir est que cette campagne des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) permettra de sauver des [...]

2013: La fin du Moulin à images de Québec Créé pour les fêtes du 400e anniversaires de la fondation de la ville par la compagnie du célèbre metteur en [...]

2013: Maria Sibylla Merian : Google décerne un doodle à Maria Sibylla Merian Maria Sibylla Merian, qui est à l'honneur sur le moteur de recherche Google aujourd'hui alors qu'un joli logo doodle lui [...]

Publiez un article sur Amériquébec

Sondage

Le 4 septembre prochain, pour qui voterez-vous?

Voir les résultats

Archives des sondages