Le Lundi 19 juin 2006

QuébecPolitique

Un recul honteux d’André Boisclair

L'indépendance du Québec ]

Par Janie

Vendredi dernier, le chef péquiste André Boisclair a déclaré qu’il ne tiendrait pas de référendum s’il n’est pas assuré d’avoir «l’assurance raisonnable de le gagner». Il vient donc d’adopter la même attitude que les précédents chefs du PQ, Lucien Bouchard et Bernard Landry.

Vendredi dernier, le chef péquiste André Boisclair a déclaré qu’il ne tiendrait pas de référendum s’il n’est pas assuré d’avoir «l’assurance raisonnable de le gagner». Il vient donc d’adopter la même attitude que les précédents chefs du PQ, Lucien Bouchard et Bernard Landry.

Cette attitude est regrettable. Veut-il faire la souveraineté, oui ou non? Un pays, ça ne se fait pas avec des “peut-être” ! Comment convaincre la population québécoise que la souveraineté est un projet valable, si les dirigeants souverainistes passent leur temps à douter? J’en suis même à me demander si ce sont les péquistes qui vont faire la souveraineté du Québec. Je ne crois pas que c’est avec un chef abandonnant aussi rapidement que nous pourrons avoir notre pays un jour. Considérant le fait que les Québécois et Québécoises semblent avoir peur du changement, un tel recul ne va sûrement pas aider la cause souveraineté.

Peut-être que cela va causer le départ de militant(e)s péquistes vers le nouveau parti politique Québec Solidaire, qui lui a le mérite d’être honnête en disant clairement que la souveraineté n’est pas son objectif premier. Je crois que le PQ devrait faire de même en disant que la souveraineté n’est plus le premier point de son programme politique.

S’il continuerait à avouer qu’il veut absolument faire la souveraineté, je considère que ce serait de prendre les Québécois et les Québécoises pour des caves.

4 commentaires à cet articleFlux RSS des commentaires

  1. 1 Dave Le 19 juin 2006 à 18h59

    Je sais pas si c’est une mauvaise idée de sa part… En fait, il est conscient que ce référendum n’est pas positif, on devra encore attendre au minimum un autre quinze ans avant de revoir le terme référendum.

    J’espère que cela ne fera pas pencher les gens vers Québec Solidaire. Bien que j’approuve le parti Québec solidaire, pour moi, c’est qu’il faut faire l’indépendance du Québec bien avant de s’occuper de la gauche (ou de la droite, ce seront les québécois qui décideront après)…

    En même temps, faut arrêter de penser que Boisclair fera la souveraineté. C’est pas lui certain qui la fera! Ce sont les québécois et les québécoises.

  2. 2 Simon Tremblay Le 21 juin 2006 à 14h57

    En fait, les conditions gagnantes de Lucien Bouchard que beaucoup ont décriées ressemblent particulièrement à ce qu’André Boisclair a dit au journal Le Soleil la semaine dernière…

    Je trouve aussi que c’est un choix judicieux car il ne faut pas se le cacher, depuis au moins 1998 (je ne sais pas pour les élections avant) le PLQ a toujours eu plus de votes que le PQ a pu en avoir… Ce serait donc un «suicide» d’aller tenir un prochain référendum après les prochaines élections si le PLQ a encore plus de votes que le PQ, même si ce dernier serait au pouvoir…

  3. 3 Daniel Proteau Le 14 octobre 2006 à 23h41

    Il est temps de mettre les choses au clair. Le Parti Québécois tiens, depuis que je m’y interesse, un double-discours. Envers ses membres, le Parti met l’emphase sur la souveraineté comme nous l’avons vu lors de la course au leadership, c’est de cela que les membres veulent entendre parler ! Quand c’est le temps de s’adresser à l’électorat en général, on met de côté les idées souverainistes et on s’attarde aux problèmes concrets de province car c’est ce que l’électorat veut entendre.

    L’establishment du Parti se moque bien de ses membres quand il est temps de courtiser l’électorat québécois, qui, dans le fond, n’en veut pas de la souveraineté !

  4. 4 Julien Gaudreau Le 29 octobre 2006 à 20h23

    Si Boisclair recule sur la souveraineté, il va ressevoir ma carte par la poste assez vite.

    Le peuple du Québec doit avoir la souveraineté, qu’il le souhaite ou pas.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

Annoncez ici

À propos de l'auteur de cet article

Janie

Articles rédigés: 10 articles

Afficher le profil complet

Fiche de l'article

Cet article de 228 a été rédigé par Janie il y a 8 ans et 4 mois, le Lundi 19 juin 2006.

Il y a 4 commentaires suite à cet article. Vous pouvez aussi suivre le fil des commentaires.

Cet article est catégorisé sous Québec, L'indépendance du Québec, Politique.

Les mots clés associés à celui-ci sont , , .

Autres articles publiés à pareille date

Voici la liste des articles qui ont été publiés à pareille date lors des années précédentes.

2013: Option nationale: Jean-Martin Aussant démissionne C'est avec grand regret que Jean-Martin Aussant a annoncé qu'il quittait la chefferie d'Option nationale aujourd'hui alors que son agenda [...]

2009: Élections en Iran: Khamenei est “ALL IN” Si nous jouions une partie de poker, la stratégie utilisée par Khamenei équivaudrait très certainement à la ruse “All in” [...]

2009: Un budget 2009-2010 déficitaire Le budget présenté par l'ancienne ministre des Finances du Québec, Monique Jérôme-Forget, prévoit des dépenses de 62,2 milliards de dollars, [...]

2009: Québec, une capitale en quête de reconnaissance Son maire, Régis Labeaume, emporté par l’enthousiasme de ses commettants a même lancé un mot d’ordre à la population d’acheter cette boisson [...]

2009: Le bras dans le tordeur Sur la photo ci-dessus, Julien Larocque-Dupont, le premier en partant de la gauche, est l’un des organisateurs de L’Autre Saint-Jean [...]

Sondage

Aucun sondage actuellement.

Archives des sondages