Le lundi 19 juin 2006

Amérique

Telesur: une télé américaine!

Amérique du Sud ]

Par Jean-Félix

Telesur est une chaîne de télévision d’Amérique latine, par satellite, en Espagnol, lancée le dimanche 24 juillet 2005, jour anniversaire de la naissance de Simon Bolivar, conjointement par le Venezuela, l’Argentine, l’Uruguay et Cuba.

AMÉRICAIN, AINE adj et n. 1. De l’Amérique, Le continent américain, les nord-américains, les latinos-américains, les afro-américains, etc.Source: Le petit Robert

L’adjectif ”américain” n’a jamais été spécifique au peuple états-uniens, je me demande pourquoi on les appelle ”américains”. 😕

Donc TELESUR, une télé pour toutes les Amériques!

Logo de TeleSur
Le logo de TeleSur… Vous l’avez deviné, il s’agit
de l’Amérique du sud représenté en 5 couleurs,
probablement pour représenter la diversité!

Vive Wikipedia :

« Telesur est une chaîne de télévision d’Amérique latine, par satellite, en Espagnol, lancée le dimanche 24 juillet 2005, jour anniversaire de la naissance de Simon Bolivar, conjointement par le Venezuela, l’Argentine, l’Uruguay et Cuba. »

D’après Renaud Lambert du RISAL :

Le Sud en a rêvé, Chávez l’a fait. Depuis mai 2005, sous l’impulsion du Venezuela, quatre pays d’Amérique latine, ont lancé une chaîne de télévision dont l’ambition est de bientôt être reçue à travers le monde. Simple petit caillou dans la chaussure des grands groupes de communication de la région – pour l’instant -, l’existence même de Telesur est déjà source de sueurs froides à Washington. Et l’on n’a peut-être pas tort d’y estimer avec la Heritage foundation que la cible de la chaîne n’est autre que « l’influence des Etats-Unis dans les Amériques ». Engagée dans une « guerre contre le monopole médiatique du Nord », Telesur sera militante avant d’être pluraliste, certes, mais promet d’être pluraliste avant d’être « chaviste ». Alors que les médias dominants, étranglés par la laisse dorée qui les maintient asservis au pouvoir de l’argent, hurlent déjà à la « propagande de masse », Telesur, en affirmant la portée politique de tout « projet communicationnel », bouleverse déjà les idées reçues dans un secteur qui aime à se parer des vertus de l’éthique, de l’objectivité et de l’apolitisme. On aurait pu imaginer plus mauvais départ.

Critique personelle de Telesur

Donc, Telesur est une nouvelle chaîne de télévision à travers l’Amérique latine, une nouvelle orientation et diffusion de l’information. Cela signifie nouvelle orientation de l’opinion. On y retrouve des reportages culturels sur l’Amérique du Sud ”Vamos a conocernos”. Il y aussi des reportages sur la lutte zapatiste au Mexique, des diaporamas sur l’emplacement des bases militaires étatsuniennes en Colombie. Et bien sûr, des publicités sur les progrès du régime chaviste. ”PDVSA Petroelo de Venezuela…, el petroleo revolucianario de Venezuela”… Cependant, Telesur n’est pas neutre, comme aucune chaîne de television. Le gouvernement vénézuelien est le plus gros actionnaire, il a intérêt à vanter ses réussites, il faut bien en parler quant même ! ”Viva la integracion latino america !”

Telesur devient un puissant outils de propagande. Attention! Propagande veut dire diffusion de l’information sur des masses afin de les mener à certaines idées politiques. Dans ce contexte de propagande excessivement intense de la part des États-Unis, Telesur est un bloc face à la propagande parfois mensongère nord-américaine. Tout comme les Arabes l’ont fait avec Al Jazeerah au Moyen-Orient. Un nouveau pas vers l’orientation idéologique internationale.

Il faut que le gouvernement du Québec injecte des sommes pour rejoindre Telesur. On pourrait ouvrir un canal au Québec et diffuser en français des nouvelles d’ici et de l’Amérique du Sud. Québec Solidaire devrait mettre ça dans son programme.

Ajoutez un commentaire

Il est suggéré de s'enregistrer. Si c'est déjà fait, connectez-vous pour écrire avec votre compte.

Merci de vérifier votre orthographe avant de publier votre commentaire.

Annoncez ici

Abonnement au site

Pour recevoir quotidiennement les nouvelles d'AmériQuébec, abonnez-vous au flux RSS
ou inscrivez votre courriel ci-dessous!

À propos de l'auteur de cet article